Ligue 1 - Marseille : Maxime Lopez, jeune pépite à préserver

le
0
Ligue 1 - Marseille : Maxime Lopez, jeune pépite à préserver
Ligue 1 - Marseille : Maxime Lopez, jeune pépite à préserver

Encore excellent lors de la victoire de l'OM face à Caen (1-0), Maxime Lopez est en train de s'imposer comme un indiscutable dans le cœur du jeu phocéen. Alors qu'il a encore 18 ans, il s'agit désormais d'encourager sa progression tout en le préservant.

Il a la tête du gamin qu’il est encore. A 18 ans, Maxime Lopez ne compte qu’une grosse poignée de matches chez les professionnels. Sa première apparition en Ligue 1 date d'il y a trois mois tout juste. Pourtant, quand l’OM balbutie son football et endort ses supporters, il est celui qui propose, crée les décalages et garde toujours la tête levée en quête de solutions. La rencontre de dimanche face à Caen au Vélodrome (1-0) l’a encore prouvé, le jeune milieu de terrain aimante le jeu. Son éclosion n’en est que plus flagrante.

Lopez : « Je joue à mon poste de prédilection »

129, c’est le nombre de ballons touchés par Maxime Lopez lors de la victoire face aux Normands. Le minot formé au club était absolument partout. S’il n’a pas été décisif comme lors de sa première apparition en L1 face à Guingamp (défaite de l’OM, 2-1), il a été précieux dans son rôle d’animateur. Aligné à droite dans un milieu à 3, il s’y sent particulièrement à son aise. « Je joue à mon poste de prédilection, celui auquel je me sens le mieux, » expliquait-il en conférence de presse après la rencontre. Son 1,67m ne doit tromper personne, il est en train de prendre de plus en plus d’ampleur au cœur du jeu phocéen et de justifier la confiance de Rudi Garcia à son égard.

Une moyenne de 120 ballons par match

Ses statistiques face à Caen, sont remarquables mais elles font écho à celles de ses deux autres titularisations. Sur les trois dernières rencontres, il tourne à une moyenne de 120 ballons et 90% de passes réussies. Autant dire qu’il a tout, distribution, qualité technique, vision du jeu, pour devenir le régulateur de cette équipe. Reste désormais à digérer cette promotion express qui l’a amené en quelques semaines de la réserver à une place de titulaire dans le cœur du jeu chez les professionnels.

Garcia : « Le travail compte aussi »

« Je ne m’attendais pas à être titulaire aussi rapidement, concède-t-il d’ailleurs dans des propos rapportés par L’Equipe. Mais je me suis donné à fond à l’entraînement et le coach répète souvent qu’il n’y a pas de statuts, que les plus méritants joueront. Je me sens très bien depuis que Rudi Garcia est là. » Rudi Garcia, justement, veille. Pas question de trop en demander à joueur aussi jeune et aussi inexpérimenté. A l’OM, on est bien conscient de la valeur du joueur mais aussi de la nécessité de le préserver. « J’espère que ce sera un garçon qui saura que le talent ne suffit pas et que le travail compte aussi, » expliquait le tacticien après la rencontre face à Bordeaux. Le genre de déclaration qui doit permettre à Maxime Lopez de ne pas s’enflammer.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant