Ligue 1: Marseille et Rennes à réaction

le
0

PARIS (Reuters) - Après l'énorme déconvenue face à Lyon mercredi (4-1), Marseille a su réagir dimanche sur la pelouse de Brest pour l'emporter 2-1 et revenir sur la deuxième marche du podium de Ligue 1.

L'OM compte désormais 29 points - deux de moins que l'OL -, alors que la troisième place est occupée par Saint-Etienne qui suit à deux longueurs, tout comme le Paris Saint-Germain, quatrième après sa défaite à Nice samedi (2-1).

Les autres poursuivants sont à 25 points, un total que le Stade Rennais a atteint en remontant un retard de deux buts sur la pelouse de Troyes pour s'imposer 3-2.

A la pause, les Troyens menaient 2-0 grâce à deux buts de la tête, signés Benjamin Nivet (24e) et Stéphane Darbion (40e), et pouvaient espérer signer leur deuxième victoire de la saison. Pas suffisant pour sortir de la zone rouge, mais de bon augure.

Le cours des événements s'est inversé en deuxième période: dès la 48e minute, Romain Alessandrini a marqué sur coup franc puis, dans les dix dernières minutes, Julien Féret (81e) et Jonathan Pitroipa (89e) ont donné la victoire aux Bretons.

Toulouse pourrait lui aussi compter 25 points s'il s'impose à Lorient dans la soirée.

L'OM a fait preuve d'une capacité de rebond aussi spectaculaire quatre jours après sa déroute à domicile contre Lyon, comme l'a expliqué avec ses mots l'entraîneur Elie Baup: "On s'est levé le... derrière, comme on dit, pour gagner."

"Après Lyon, il fallait prendre des points ici", a ajouté l'entraîneur de l'OM sur beIN Sport.

BREST N'EST PLUS INVAINCU À DOMICILE

Après avoir gâché de nombreuses occasions - une constante depuis le début de la saison - Marseille a fini par ouvrir le score sur un frappe de Souleymane Diawara (35e), servi par Joey Barton qui disputait seulement son troisième match en Ligue 1.

Prêté par les Queens Park Rangers à l'intersaison, l'Anglais a enchaîné cette semaine Lille, Lyon et Brest, après avoir purgé en France la fin d'une suspension de 12 matches.

Malgré ce bon début, l'OM a dû remettre sur le métier son ouvrage, les Bretons égalisant deux minutes avant la pause par Charlison Benschop, bénéficiaire de la passivité marseillaise sur coups de pied arrêtés, une autre mauvaise habitude avec le manque d'efficacité.

Au retour des vestiaires, l'OM ne s'est pas laissé abattre et Barton a signé une nouvelle passe décisive, pour André Ayew cette fois, après avoir récupéré le ballon et s'être appuyé sur Mathieu Valbuena.

Les hommes d'Elie Baup ont cette fois su conserver leur avance pour signer leur neuvième victoire en 15 journées depuis le début de l'exercice, grâce notamment à un énorme arrêt de Steve Mandanda sur une frappe puissante de Benoît Lesoimier à 13 minutes de la fin.

Brest, 14e avec 17 points, voit ainsi son invincibilité à domicile s'achever au septième match.

"A l'extérieur cette saison, on a dû mal à prendre des points alors si on commence à en perdre à domicile, on va se retrouver le dos au mur", a regretté le défenseur central et capitaine de Brest, Ahmed Kantari.

Seul Bordeaux, tenu en échec par Sochaux (2-2) samedi à Chaban-Delmas, peut encore s'enorgueillir de ne compter aucune défaite sur sa pelouse cette saison.

Chrystel Boulet-Euchin et Simon Carraud, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant