Ligue 1: Marseille et Lyon sortent la tête de l'eau

le
0
LYON SORT LA TÊTE DE L'EAU
LYON SORT LA TÊTE DE L'EAU

PARIS (Reuters) - Marseille et Lyon sont chacun sortis samedi d'une longue spirale de mauvais résultats, avec un match nul de l'OM 1-1 sur le terrain de Rennes et une victoire 2-0 de l'OL à domicile contre Guingamp lors de la 12e journée de Ligue 1.

Les Lyonnais, qui ont touché le fond début octobre face à Montpellier (5-1), n'avaient plus gagné le moindre match de championnat depuis un succès contre Nantes le 22 septembre (3-1).

Mais cette victoire, acquise dans le premier quart d'heure grâce à des buts d'Alexandre Lacazette (12e) et Bafétimbi Gomis (13e), a un coût: les blessures du capitaine Maxime Gonalons et du gardien Anthony Lopes.

Et, avec un bilan de 15 points et une onzième place au classement, les septuples champions de France sont encore loin des objectifs assignés par le président du club, Jean-Michel Aulas - une place dans les quatre premiers en fin de saison.

Pour les Marseillais, le match nul a tenu à peu de choses: un arrêt de Steve Mandanda sur un penalty sifflé en fin de match.

Car les joueurs d'Elie Baup, plombés par une série de cinq défaites, ont très mal commencé leur match à Rennes, au point de concéder une grosse occasion dans les premières secondes puis d'encaisser très vite un but de Nelson Oliveira (9e).

L'attaquant portugais, qui a gâché d'entrée un bon centre de Jonathan Pitroipa, s'est racheté en marquant d'une superbe frappe après un dégagement complètement manqué de l'arrière gauche de l'OM, Jérémy Morel.

Malgré ces débuts inquiétants, les joueurs d'Elie Baup n'ont pas cédé à la panique et Jordan Ayew, préféré à André-Pierre Gignac à la pointe de l'attaque, a inscrit le but de l'égalisation.

Le buteur ghanéen peut remercier le milieu de terrain Alaixys Romao qui a effectué le gros du travail dans l'axe avant de lancer sur le côté droit Kassim Abdallah, lequel a centré devant le but.

PENALTY ARRÊTÉ PAR MANDANDA

Par la suite, aucune des deux équipes n'a réellement pris l'ascendant sur l'autre et tout aurait pu se décider sur un penalty sifflé à la 74e minute de jeu pour une faute sur Foued Kadir.

Mais Steve Mandanda a arrêté le tir à ras de terre de Nelson Oliveira, encore une fois malheureux après sa tentative ratée en tout début de rencontre.

L'arrêt de l'international français permet à l'OM d'enrayer une série de revers successifs avant de faire le voyage à Naples, mercredi, pour la quatrième journée de la Ligue des champions.

Et le petit exploit de Mandanda empêche le Rennes de Philippe Motanier d'enchaîner un deuxième succès consécutif en championnat, une semaine après le 5-0 infligé à Toulouse.

"Ce soir, on peut avoir des regrets et de la déception, parce qu'ils étaient vraiment prenables et on a tout fait pour faire le match qu'il fallait", a regretté sur Canal + le défenseur rennais Sylvain Armand.

Le point du match nul ne change pas fondamentalement la donne pour Marseille au classement. Le club occupe pour l'instant la cinquième place avec 18 points, soit un de plus que les Bretons.

Deux autres équipes comptent 18 points: Reims, qui a battu Bastia 4-2, et Saint-Etienne, qui a fait match nul 0-0 contre Sochaux lors d'un match qui s'est fini à dix contre dix après les exclusions d'un joueur de part et d'autre.

Les Marseillais, qui ont longtemps joué des coudes avec le Paris Saint-Germain la saison dernière, accusent déjà un retard de dix points sur les champions de France, en démonstration vendredi soir contre Lorient (4-0).

Les Parisiens peuvent encore être rejoints par Monaco si les joueurs de Claudio Ranieri s'imposent dimanche soir sur le terrain de Lille.

Simon Carraud, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant