Ligue 1: Lyon souffre à Troyes mais redevient leader

le
0

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais a souffert samedi à Troyes mais a fini par décrocher une précieuse victoire (2-1) qui lui permet de reprendre seul la tête la Ligue 1.

L'OL a ouvert le score à la 11e minute sur corner grâce à une tête du nouveau capitaine Maxime Gonalons avant de se faire rejoindre en fin de première période sur une volée splendide dans la surface de Benjamin Nivet (38e).

Dans le dernier quart d'heure de jeu, Samuel Umtiti a finalement offert la victoire aux Gones (75e).

Ce résultat propulse l'OL en tête du championnat avec 41 points, soit deux longueurs d'avance sur le PSG, tenu en échec vendredi soir par Ajaccio (0-0), et trois sur Marseille, qui se déplace dimanche à Sochaux (21h00).

De son côté, malgré ses bonnes intentions, Troyes reste 19e au classement, à six points du premier club non-relégable, Evian-Thonon-Gaillard.

Après une entame de match équilibrée, les Lyonnais ont fait preuve d'un réalisme clinique sur leur premier corner de la partie tiré côté gauche par Steed Malbranque.

En frappant fort au premier poteau, l'ancien joueur de Tottenham a trouvé la tête de Gonalons qui s'est offert son troisième but de la saison.

Peu déstabilisés par cette ouverture du score, les Troyens se sont alors mis à jouer de manière encore plus décomplexée et après de nombreuses occasions dangereuses, la récompense a fini par venir.

Tout est parti d'une récupération dans le camp lyonnais qui s'est transformée en une rapide contre-attaque. Servi à droite, Julien Faussurier a alors adressé un centre parfait sur le pied gauche de Benjamin Nivet.

Seul au marquage, le meneur de jeu de 36 ans a converti ce bon ballon d'une volée limpide qui a touché le dessous de la barre transversale avant de se loger dans les filets de Rémy Vercoutre.

Tout près d'encaisser un deuxième but en seconde période, les Lyonnais ont finalement forcé la décision dans le dernier quart d'heure de jeu après une partie de billard dans la surface troyenne à la suite d'un corner.

Opportuniste, le jeune Samuel Umtiti a dû en effet s'y reprendre à deux fois, au pied, pour marquer le premier but de sa carrière en Ligue 1 (75e).

Les autres matches de cette 20e journée opposaient à partir de 20h00 Rennes à Bordeaux, Montpellier à Lorient, Nancy à Lille et Evian-Thonon-Gaillard à Brest.

Olivier Guillemain, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant