Ligue 1: Lyon se complique la tâche après une "sale" défaite

le
0
LES LYONNAIS DÉÇUS APRÈS LEUR DÉFAITE À BORDEAUX
LES LYONNAIS DÉÇUS APRÈS LEUR DÉFAITE À BORDEAUX

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - La déception des Lyonnais, battus à Bordeaux (1-0) dimanche lors de la 24e journée de Ligue 1, et qui ont abandonné toute idée de jouer le titre, contrastait avec la satisfaction des Bordelais, revenus à trois points de leurs adversaires au classement.

Si Bordeaux et Lyon n'ont pas réussi à se libérer en première période, le but de Yoan Gouffran peu avant la mi-temps (41e) a débloqué la situation et permis aux Girondins de prendre l'ascendant dans le jeu.

"Toutes les défaites sont sales, sont moches, sont dures, celle-ci l'est bien évidemment. Sur le match, on peut dire qu'on ne méritait pas la victoire, je ne suis pas sûr qu'on méritait la défaite non plus", a soupiré l'entraîneur lyonnais Rémi Garde.

Pour lui, son équipe a payé la note "à trop vouloir jouer avec le feu".

"Ce qui nous a manqué, c'est un peu de fraîcheur, de folie aussi. On était très bien organisés, je ne suis pas sûr que Bordeaux ait cadré une autre frappe dans le match", a regretté le technicien lyonnais.

Selon Rémi Garde, "défensivement on a fait le travail, mais offensivement, avec la répétition des matches, il est difficile de trouver de la fraîcheur surtout sur un terrain qui ne favorise pas le jeu rapide".

"On m'a dit qu'il y avait des matchs de rugby ici, ça doit être un bon terrain de rugby", a-t-il ajouté.

"ON SE REND LES CHOSES DIFFICILES"

L'entraîneur lyonnais a indiqué que, désormais, l'objectif "c'est le podium. Bien sûr qu'on se rend les choses difficiles, mais la saison est loin d'être terminée, il y a encore de très beaux objectifs à jouer".

Avec 39 points au compteur, les Lyonnais sont relégués à trois longueurs de la troisième place, occupée par Lille, et à onze unités du leader, le Paris Saint-Germain.

"On n'est pas mal sur les matches retours. On est à 13 points sur 15", s'est en revanche félicité Francis Gillot, son homologue bordelais.

"Sur ce match, on a eu du mal à démarrer, Lyon aussi. Et puis on a eu la chance de marquer, et après en deuxième mi-temps on n'a pas volé notre victoire", a-t-il poursuivi.

"Défensivement, je trouve qu'on a été très bons, mais dans l'utilisation du ballon, on aurait pu faire mieux. On a encore du travail à faire mais on est sur la bonne voie", a-t-il estimé.

Pour l'ancien Sochalien, il faut encore attendre pour mesurer le renouveau des Bordelais qui viennent de remporter leurs trois dernières rencontres contre Toulouse, Lille et Lyon, car "à Montpellier, la semaine prochaine, il faudra encore confirmer".

"Les bonnes séries, à un moment donné, ça s'arrête", a prévenu Francis Gillot.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant