Ligue 1: Lyon reprend la tête pour au moins 48 heures

le
0
VICTOIRE AUTORITAIRE DE LYON SUR VALENCIENNES EN LIGUE 1
VICTOIRE AUTORITAIRE DE LYON SUR VALENCIENNES EN LIGUE 1

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais a repris vendredi soir trois points d'avance sur le Paris Saint-Germain en tête de la Ligue 1 à la faveur d'une victoire autoritaire (2-0) sur le terrain de Valenciennes en match avancé de la 22e journée.

L'OL a dominé sans partage le début de rencontre et a pris rapidement l'avantage grâce à Gueïda Fofana (8e). Bafétimbi Gomis a doublé la mise vingt minutes plus tard, inscrivant là son 12e but de la saison en championnat.

Au classement, Lyon compte 45 points, trois de mieux que le PSG qui accueillera Lille en clôture du week-end, dimanche soir.

"Depuis début de l'année, on avait du mal dans le jeu. Ce soir, on a retrouvé nos valeurs, on a été conquérants tout de suite et on a fait un très bon match", s'est réjoui le capitaine lyonnais Maxime Gonalons au micro de beIN Sport.

"On est dans une période pas évidente pour tout le monde, on essaie de gérer au mieux et la meilleure façon, c'est de le faire sur le terrain", a-t-il ajouté en évoquant les nombreuses rumeurs ou envies de départ qui agitent le groupe durant cette période de mercato.

"On fait notre bonhomme de chemin, on sait que Paris est là donc il faut continuer."

L'Olympique de Marseille (41 points) peut s'intercaler s'il s'impose à Rennes, cinquième, samedi après-midi.

Valenciennes, qui n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matches de championnat et passe l'hiver affaibli par les départs à la Coupe d'Afrique des nations mais les blessures (Gaël Danic) ou les transferts (Foued Kadir à Marseille, Gil au Brésil), reste dixième avec 30 points.

DEUX BUTS, ET LYON A GÉRÉ

Depuis qu'ils ont été corrigés 4-0 chez eux par le PSG mi-décembre, les Nordistes n'ont plus rien de l'équipe qui avait écrasé Marseille ou Lorient durant l'automne et affichait alors la meilleure attaque du championnat.

Lyon a su en profiter très vite, prenant l'initiative dès le début de la rencontre.

Les mouvements du trio d'attaque formé par Rachid Ghezzal - titulaire en l'absence de Lisandro Lopez, malade -, Gomis et Alexandre Lacazette, ont posé beaucoup de problèmes à la défense de Valenciennes, où Lindsay Rose, transfuge de Laval cet hiver, faisait ses débuts.

La sanction est rapidement tombée lorsque Gueïda Fofana, profitant du bon pressing de Maxime Gonalons au milieu, s'est infiltré dans l'axe et a ouvert le score d'une frappe puissante de 20 mètres.

Les cinq minutes suivantes ont été cauchemardesques pour des Nordistes dépassés, mais Nicolas Penneteau a réussi à stopper les tentatives de Gomis de volée (10e) et en force (14e), alors que l'attaquant international avait entre-temps expédié au-dessus du but une reprise sur un centre de Ghezzal.

Penneteau n'a en réalité pu que retarder l'échéance puisqu'à la suite d'un magnifique mouvement collectif, Lacazette a centré de la droite pour Gomis qui a enfin trouvé les filets.

Fort de cet avantage, Lyon a géré la deuxième période à sa main même si Valenciennes a fait passer quelques frissons dans les dos rhôdaniens, notamment sur une frappe enroulée d'Anthony Le Tallec que Rémy Vercoutre est allé chercher au ras de son poteau (57e).

Outre PSG-Lille et Rennes-Marseille, la 22e journée voit Montpellier accueillir Sochaux samedi, trois jours après la victoire des Doubiens à la Mosson en Coupe de France, alors que Lorient se rend à Nancy.

Dimanche, Saint-Etienne reçoit Bastia et Nice, surprenant quatrième de la Ligue 1, accueille Bordeaux.

Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant