Ligue 1 : Lyon repasse devant le PSG mais Marseille est distancé

le
0
Ligue 1 : Lyon repasse devant le PSG mais Marseille est distancé
Ligue 1 : Lyon repasse devant le PSG mais Marseille est distancé

Grâce à sa victoire sur Nantes à Gerland (1-0) dimanche, Lyon reprend les rênes de la Ligue 1 à l'issue de cette 26e journée. Sevrés de victoire durant les trois semaines, les Gones ont pleinement profité du retour de Lacazette, passeur sur le but de Fekir, pour repasser devant le PSG, victorieux de Toulouse samedi (3-1). En revanche, Marseille, tenu en échec à Saint-Etienne (2-2) n'a pas réussi à suivre le rythme du duo de tête.

Lyon bat Nantes 1-0

Après un bon premier quart d'heure, on sentait un OL en manque d'inspiration, ne parvenant pas à emballer la rencontre et à imposer son rythme. Fekir se montrait maladroit devant le but (7e) et son coup-franc s'échouait sur le poteau (40e). Gakpé profitait de cette passivité pour éliminer Dabo et tenter un extérieur du droit un peu trop croisé (29e).

La pause a probablement remis les idées en place dans la tête des Lyonnais. Plus entreprenants, ils multipliaient les raids côtés gauche notamment. Djilobodji (54e) dans un premier temps, puis Gakpé (55e) et Cissoko (59e) se voyaient sanctionner d'un jaune pour avoir enrayé des actions de but. Lacazette se montrait de plus en plus pressant. Suite à une belle combinaison à trois, Gourcuff-Lacazette-Fekir, ce dernier résistait et devançait le défenseur pour inscrire un but (son neuvième de la saison), très chanceux, mais libérateur (67e, 1-0). Sitôt devant au tableau d'affichage, Fournier faisait souffler le meilleur buteur du championnat. Supérieur techniquement, l'OL aurait pu corser l'addition en fin de match. N'Jie manquait le cadre (90+1e). Surtout Gonalons ne cadrait pas le pénalty obtenu par Fekir (90+4e). Peu importe pour Jean-Michel Aulas qui se lève de son siège avec le sourire. Lyon conserve sa place de leader, une nouvelle fois.

«Nous avons livré un gros match dans l'ensemble. Nous nous sommes bien battus. Nous avons eu des situations que nous n'avons pas su concrétiser. Il faut persister dans cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant