Ligue 1: Lyon repart du bon pied

le
0
LYON EN FORME
LYON EN FORME

par André Assier

LYON (Reuters) - Lancé dans un sprint où le moindre faux-pas peut être fatal dans la course au podium, l'Olympique Lyonnais a su, face à Dijon (3-1) s'arracher pour débuter sa longue série hivernale.

Avant d'aller chercher mardi à Lorient un billet pour une quatrième finale de la Coupe de la Ligue, la première depuis 2007, Lyon s'est remis samedi dans le sens de la marche en Ligue 1, où il restait sur deux échecs.

"La victoire est méritée, estime Gueida Fofana, le milieu lyonnais. C'est bon de gagner pour la confiance du groupe avant la série de matches qui nous attend."

Il le fallait, tant ses adversaires du moment pour la quête d'un podium n'ont pas eux non plus trainé en chemin. "Elle est importante bien sûr mais sans vraiment nous occuper de ce que font les autres, coupe cependant Rémi Garde. Nous avons surtout envie de nous occuper de nous-mêmes."

"Il était important de rebondir après avoir perdu à Valenciennes et Montpellier et de repartir du bon pied en championnat, avant cette série de matches importants", souligne l'entraineur lyonnais.

Une semaine avant d'aller visiter Marseille dans une opposition entre les deux seules formations encore en course dans toutes les compétitions, Lyon a fait l'essentiel.

"C'est surtout cela qui m'intéresse, et notamment au niveau du jeu qui a été en progression par rapport à nos dernières sorties", juge le technicien lyonnais.

Lyon ne fait jamais dans la demi-mesure. Depuis le 20 août au soir de la 3ème journée et un nul à Brest (1-1), soit en 18 matches, Lyon gagne (11 fois) ou perd (7 fois).

Et seule l'accumulation de succès peut compenser le taux élevé d'échecs au seuil de la 2e partie de saison, avec le retour de Bafétimbi Gomis qui n'avait plus marqué depuis le 15 octobre, soit 11 matches de Ligue 1.

GRENIER ENGRANGE

"Nous avons su résister et nous montrer efficaces en fin de partie. C'est aussi important pour moi car cela faisait un moment que je n'avais plus marqué en championnat et cela me manquait. Je suis bien content d'avoir été décisif", avoue le buteur lyonnais.

Derrière le jeune meneur de jeu, Clément Grenier, qui monte en puissance, le jeu lyonnais a affiché de belles promesses, estime Rémi Garde sans se montrer autrement surpris.

"Une révélation par rapport à nos dernières sorties mais pas vraiment par rapport à ce que nous avions pu produire à domicile depuis le début de saison", juge-t-il.

En marge de ce match, Jean-Michel Aulas a expliqué que le club ne ferait aucun mouvement d'envergure d'ici le 31 janvier, date de la fin du mercato d'hiver.

"Dans le cadre d'investissements stratégiques que nous pouvons envisager avec un certain nombre de pays émergents, le Japon, pour les filles (l'OL féminin vient d'engager une jeune internationale, Ami Otaki), les Emirats pour les garçons, l'OL va essayer de passer des accords", a dit le président de l'OL.

"Nous essayons de faire venir des jeunes dans notre centre de formation pour notre réserve qui pourront démontrer leurs qualités", a-t-il ajouté.

Yoann Gourcuff, qui est resté une nouvelle fois sur le banc samedi soir, et Aly Cissokho, dont le nom circule aussi à la rubrique transferts, seront donc lyonnais jusqu'en juin 2012.

Et si mouvement il y a, il interviendra dans l'antichambre des professionnels. "Ce sera peut-être le cas juste avant la fin du mercato avec un joueur, Al Kamali, 22 ans, venant des Emirats, qui viendrait finir sa formation en groupe Pro2", a précisé Aulas, en affirmant que l'OL "pistait plusieurs joueurs aux Emirats."

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant