Ligue 1 : Lyon remonte sur le trône avant le clasico OM-PSG

le
0
Ligue 1 : Lyon remonte sur le trône avant le clasico OM-PSG
Ligue 1 : Lyon remonte sur le trône avant le clasico OM-PSG

Lyon a repris les commandes de la Ligue 1 en allant battre Guingamp 3-1 samedi, un trône que peut récupérer le PSG en déplacement à Marseille (3e) lors du clasico choc de dimanche soir en clôture de la 31e journée.

«Je crois beaucoup au sens de l'histoire. Et par conséquent, j'imagine terminer la dernière saison pleine au stade de Gerland par un titre. J'y crois. Pour moi, il y a même un côté inéluctable». Signé Jean-Michel Aulas, dans Le Progrès ce samedi.

C'est dire si ses Lyonnais avaient la pression à Guingamp ! Mais la pression, ils l'ont transformée en énergie puis renvoyée au Vélodrome. Si Paris l'emporte, il reprendra la tête et mettra probablement fin aux espoirs marseillais. Si l'OM s'impose, il repassera devant le PSG, confronté à un calendrier démentiel. Sachant qu'un nul arrangerait l'OL.

Mais en attendant le clasico, les Lyonnais ont rattrapé leur défaite à domicile avant la trêve (2-1 face à Nice). «Le résultat idéal, c'est d'avoir gagné ce soir. Voilà, nous, notre job on l'a fait, à eux de se rencontrer», s'est félicité Hubert Fournier, l'entraîneur rhodanien.

Car quoique privés de trois titulaires (Jallet, Gonalons, Gourcuff), ses hommes ont allié la manière au résultat, en neutralisant totalement les Guingampais sur le terrain et en bénéficiant de deux faits de jeu en première période, un penalty obtenu et l'exclusion d'un Breton (Kerbrat, 45e).

Surtout, Fekir et Lacazette ont encore été décisifs, sur la lancée de leurs bonnes performances en équipe de France la semaine dernière. Fekir a ouvert le score, en bénéficiant d'une énorme faute de main du gardien Lössl (27e). Puis Lacazette a doublé la mise sur un penalty qu'il avait lui-même provoqué (39e), inscrivant ainsi son 24e but de la saison (7e penalty), plus que jamais meilleur buteur du championnat.

Les deux derniers buts ne changeaient pas grand-chose à l'affaire, lorsque Njie alourdissait à 3-0 un score (61e) ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant