Ligue 1: Lyon ne veut pas prendre de vacances anticipées

le
0
LYON NE VEUT PAS PRENDRE DE VACANCES ANTICIPÉES
LYON NE VEUT PAS PRENDRE DE VACANCES ANTICIPÉES

par André Assier

LYON (Reuters) - Lyon est assuré d'être sur le podium à la trêve mais veut y arriver avec une moyenne de deux points par match et rompre ainsi avec ses mauvaises habitudes hivernales : l'OL ne gagne presque jamais avant Noël.

En cas de succès samedi contre Nice, cinquième de Ligue 1, les joueurs de l'OL partiront en vacances avec 38 points, un rythme de champion, et seront deuxième du championnat après la victoire 3-0 du Paris Saint-Germain vendredi à Brest.

Mais ni l'adversaire - Nice est invaincu en Ligue 1 depuis huit matches - ni l'histoire récente de l'OL ne plaident en faveur d'un tel résultat.

Lyon n'a en effet gagné qu'une fois à la veille de la trêve sur les onze dernières années, à Caen, en décembre 2008. Pour retrouver une victoire, il faut ensuite remonter jusqu'au 21 décembre 2000 et un succès face à Saint-Etienne dans le temps additionnel.

Quatre nuls et deux défaites ont sanctionné les six matches sur onze disputés à domicile depuis lors. En ancien du club, Rémi Garde le sait. "Et c'est pour cela que j'en ai parlé de suite, dès la reprise de l'entraînement mardi", a-t-il dit.

"C'est vrai que je n'attache pas forcément de l'importance à certaines statistiques, comme celle qui veut que Lyon perde toujours à Toulouse (ou Lyon s'est incliné 3-0 cette saison-NDLR). Mais celle-là..."

L'entraîneur lyonnais a donc rappelé à ses joueurs que les Fêtes ne débutaient qu'après la rencontre.

"Nous avons la l'opportunité, la chance de disputer de telle rencontre. Il faut tout faire pour que les vacances se passent du mieux possible. L'ambition et la conscience professionnelle doivent nous servir. Nous ne devons pas nous croire en vacances avant", a-t-il prévenu.

Ce match est aussi l'occasion pour Lyon de rebondir après sa défaite 1-0 à Paris, dimanche dernier, qui l'a vu abandonner la tête du championnat à son vainqueur du soir.

"Nous avons perdu, mais nous avons montré certaines valeurs. Nous étions contents du jeu produit par moments et c'est pour cela qu'il ne faut pas baisser les bras après cette défaite", a dit le défenseur Samuel Umtiti.

RETOUR DE CLAUDE PUEL

Le milieu de terrain Maxime Gonalons voit un peu plus loin : le PSG n'a pris les commandes qu'à la différence de buts et Lyon entend rester au contact le plus longtemps possible.

"Il y a quelque chose qui se passe depuis le début de saison", a dit l'international français.

"Nous avons été beaucoup chahutés à l'intersaison avec les départs annoncés, murmurés et pour certains pas opérés. Nous sommes passés par des moments difficiles mais quand on voit le travail accompli, c'est bon pour l'avenir."

Face à Nice, l'OL retrouvera Claude Puel, dont la venue donne un peu plus de piment au match parce que l'ancien entraîneur n'a pas laissé que des bons souvenirs.

Claude Puel avait hérité en 2008 d'une équipe septuple championne de France en titre. Il a été limogé trois ans plus tard, un an avant la fin de son contrat, et une procédure devant le tribunal des prud'hommes est en cours.

Jean-Michel Aulas a donné le ton de l'accueil qui attend l'entraîneur niçois, parti sous les huées de Gerland.

"C'est un match qui affectivement n'est pas neutre. Il est parti en mauvais termes (...) Claude Puel a été entraineur de Lyon pendant trois ans et ça n'est pas obligatoirement une bonne période pour l'OL", a dit le président en début de semaine.

"Si j'ai à le croiser, je lui serrerai la main comme pour tous les entraîneurs, passés ou pas par Lyon. Il n'y a pas de rancune, simplement une mémoire réactivée mais qui ne jouera pas sur mon comportement", a-t-il repris.

"J'ai des conseils à donner à mes joueurs mais pas trop aux supporters. Je pense que le public a toujours été à fond derrière nous cette saison. Nous avons toujours eu du plaisir à jouer à Gerland. Je souhaite que samedi il en soit de même."

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant