Ligue 1: Lyon n'a a priori rien à craindre

le
0
LE CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 AVANT LA 21E JOURNÉE
LE CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 AVANT LA 21E JOURNÉE

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais a conscience qu'au premier faux pas en Ligue 1 le Paris Saint-Germain et Marseille ne lui feront aucun cadeau mais, sauf accident, les hommes de Rémi Garde devraient conserver leur place de leader à l'issue de la 21e journée.

Les Rhodaniens entreront en piste vendredi soir contre Evian-Thonon-Gaillard tandis que Marseille accueillera samedi le champion de France en titre, Montpellier. Le déplacement du PSG à Bordeaux a été programmé dimanche en match de clôture.

Désormais seuls en tête du championnat après le match nul du PSG et la défaite de l'OM du week-dernier, les joueurs de l'OL seront donc les premiers à jouer, et dans des conditions plutôt favorables, face au 18e du classement et premier relégable.

Les raisons de croire à un succès du leader sont nombreuses et la première d'entre elles est le côté imprenable, presque invincible de Lyon à domicile cette saison en championnat.

En dix rencontres, les Lyonnais affichent un bilan de huit victoires, un match nul et une seule défaite. En Ligue 1, personne n'a fait mieux et la venue à Gerland de l'ETG, mal en point et privé de nombreux joueurs partis à la Coupe d'Afrique des nations (Can), ne semble pas menacer cette série.

Rémi Garde ne veut toutefois pas céder à la tentation de la complaisance avant de recevoir le voisin haut-savoyard.

"A cette période de la saison, la première place reflète un instantané (...) Il ne faut pas se voir plus beau que l'on est", a expliqué l'entraîneur de l'OL cette semaine à la presse.

"Je sais ce dont est capable une équipe en difficulté comme l'ETG. Vendredi, il faudra prendre le match par le bon bout sans s'occuper de cette première place, ni de celle de notre adversaire", a-t-il ajouté.

Troisième à trois points de l'OL après sa correction reçue sous la neige dimanche à Sochaux, l'Olympique de Marseille lancera les matches programmés samedi en recevant Montpellier, trois jours après son élimination en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Rennes.

LE PSG À BORDEAUX SANS MOTTA ET THIAGO SILVA

La semaine a été agitée du côté du Marseille avec une perquisition au centre d'entraînement mais aussi avec le départ de l'attaquant Loïc Rémy aux Queens Park Rangers.

Engagé dans une politique d'austérité cette saison, le club phocéen semble avoir la tête plus au mercato qu'au championnat. Son entraîneur, Elie Baup, n'a pas écarté jeudi l'arrivée de plusieurs joueurs dans "les prochaines heures".

Dernier membre du "Big three" de Ligue 1, le PSG se déplace dimanche à Bordeaux, qui après le club de la capitale dispose de la meilleure défense du championnat et retrouvera en attaque ses deux fers de lance, Ludovic Obraniak et Yoan Gouffran.

Une semaine après leur match nul au Parc des Princes face à Ajaccio (0-0), les Parisiens seront privés de Thiago Motta, suspendu, et de leur joyau Thiago Silva, blessé.

Et s'ils ne veulent pas laisser filer l'OL en tête, il leur faudra faire céder la forteresse bordelaise. Peut-être grâce à Lucas Moura, qui devrait être aligné sauf surprise à Bordeaux sur le front de l'attaque pour la deuxième fois d'affilée.

"Nous savons qu'il est toujours difficile d'affronter Bordeaux. Ils défendent très bien et sont très dangereux en contre-attaque. On devra donc être faire attention à ça", a souligné cette semaine le défenseur central Alex.

"Il est important de gagner et d'accumuler encore plus de confiance. Nous avons maintenant deux points de retard sur Lyon. On a donc l'obligation de gagner", a ajouté le Brésilien.

Les autres rencontres avec enjeu ce week-end opposeront dimanche Lille à l'équipe en forme du moment, Nice, et Toulouse à Nancy, où l'entraîneur par intérim Patrick Gabriel dirigera son deuxième match de championnat après avoir été confirmé dans ses fonctions cette semaine.

Olivier Guillemain, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant