Ligue 1: Lyon met fin à l'hémorragie contre Nantes

le
0
LYON SE RÉVEILLE CONTRE NANTES
LYON SE RÉVEILLE CONTRE NANTES

PARIS (Reuters) - La page est tournée : après une spirale de quatre défaites et deux matches nuls toutes compétitions confondues, l'Olympique lyonnais a battu dimanche après-midi le FC Nantes 3-1 à Gerland à l'occasion de la sixième journée de Ligue 1.

Les joueurs de Rémi Garde, qui perdaient inexorablement du terrain au classement, ont gagné grâce à des buts de deux anciens indésirables, Bafétimbi Gomis (27e) et Jimmy Briand (73e), et un coup franc direct de Clément Grenier (55e).

Pour son premier match en championnat cette saison, Jimmy Briand a offert une passe décisive à Gomis avant d'inscrire son 50e but en Ligue 1 d'une aile de pigeon à la réception d'un corner.

"On a montré qu'on était costaud et on s'est lâché offensivement, ce qui nous manquait ces derniers temps", a commenté le milieu de terrain Clément Grenier sur BeIN Sport.

Les Nantais, qui avaient pourtant ouvert le score par Jordan Veretout (24e) et semblaient en mesure de faire vaciller l'OL chez lui, restent coincés en milieu de classement avec sept points.

Les Lyonnais sont désormais septièmes avec dix points, soit une longueur de retard sur Nice - entre autres - qui a célébré son premier match dans son nouveau stade Allianz Riviera par un large succès sur Valenciennes (4-0).

Et ils ne sont qu'à trois points du leader, Monaco, qui devait affronter dans la soirée le Paris Saint-Germain au Parc des Princes pour le match au sommet du week-end.

Englués dans les profondeurs du classement, Bordeaux aurait pu, comme Lyon, se réveiller. Mais les Girondins ont fini sur un match nul 3-3 à Lorient où ils ont mené deux fois au score.

Les Girondins ont ouvert le score sur penalty par Cheick Diabaté dès la huitième minute avant la réplique des Merlus par Vincent Aboubakar (23e).

Grégory Sertic, à la 24e minute, puis Henri Saivet, à la demi-heure de jeu, ont donné un net avantage à Bordeaux que l'équipe n'a pas su faire fructifier.

Kevin Monnet-Paquet a réduit le score juste avant la pause pour l'équipe bretonne puis Abdoulaye Sadio Diallo a inscrit le but de l'égalisation à la 58e minute.

"Ç'a été un beau combat avec beaucoup de buts. Dommage qu'on commette quelques petites erreurs car on pouvait partir d'ici avec la victoire. On était venu ici avec l'objectif de ne pas prendre de but", a dit Grégory Sertic sur BeIn sport.

"Bon, c'était un match ouvert. Ça prouve aussi qu'on a une bonne qualité offensive. Il faut continuer comme ça. C'est un bon point à l'extérieur mais ce n'est pas une fin en soi."

Bordeaux est 17e avec cinq points, Valenciennes 19e avec trois points.

Chrystel Boulet-Euchin et Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant