Ligue 1: Lyon en C1, Nice en C3 et Troyes relégué

le
0
LYON SE QUALIFIE POUR LE 3E TOUR PRÉLIMINAIRE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
LYON SE QUALIFIE POUR LE 3E TOUR PRÉLIMINAIRE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - La Ligue 1 a livré dimanche trois derniers verdicts: Lyon disputera le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions la saison prochaine, Troyes a été relégué en Ligue 2 et Nice a décroché le dernier ticket disponible pour la Ligue Europa.

Au-delà de la déception des Troyens de Jean-Marc Furlan, qui se sont inclinés à Valenciennes (2-1) après avoir pourtant ouvert le score, l'autre grand perdant du soir s'appelle Lille.

Les Nordistes, qui n'ont pu mieux faire qu'un match nul à domicile face à Saint-Etienne (1-1), ne disputeront pas de compétition européenne la saison prochaine, leur sixième place finale ne leur donnant pas ce privilège.

Le Losc, qui menait pourtant lui aussi 1-0 dans son stade et a disputé les 20 dernières minutes de la rencontre en supériorité numérique, s'est fait doubler par Nice.

L'équipe de Claude Puel est allée chercher sa qualification pour la Ligue Europa en battant Ajaccio (2-0) grâce au 19e but de la saison de Dario Cvitanich (50e) et à une autre réalisation signée Eric Bauthéac (77e).

Nice, au soir de la 10e journée, était 17e du classement. Dimanche, les Aiglons ont terminé l'exercice 2012/2013 à la quatrième place, avec 64 points, soit un de plus que Saint-Etienne, cinquième, et deux longueurs d'avance sur Lille, sixième.

A Lyon, le club de Jean-Michel Aulas a fait preuve d'un grand professionnalisme en assurant sa place sur le podium à la faveur d'une victoire solide sur Rennes (2-0), que dirigeait pour la dernière fois Frédéric Antonetti, sur le départ.

Le premier but de la partie a été inscrit sur penalty par Lisandro (23e) tandis que Clément Grenier a doublé la mise sur un coup franc magistral (69e), encore une fois digne de son glorieux aîné à l'OL, Juninho, spécialiste du genre.

Ce succès permet à Lyon de terminer à la troisième place du classement, avec 67 points, soit trois points d'avance sur Nice et quatre sur Saint-Etienne. En 15 saisons, c'est la 14e fois que l'OL termine sur le podium.

SAKHO CHANGE DE POSTE

Privé de C1 la saison dernière, l'OL n'est pas tout à fait encore assuré de retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes. Pour avoir ce privilège, Lyon devra sortir vainqueur de deux tours qualificatifs qu'il disputera cet été.

La fin de soirée a été marquée à Gerland par les larmes de Lisandro lors de sa sortie de la pelouse, un signe que son avenir ne s'écrira certainement pas la saison prochaine dans le Rhône.

A Lorient, le PSG a terminé sa saison en fanfare en s'imposant 3-1 au Moustoir grâce à un doublé en trois minutes de Kevin Gameiro (62e, 65e) et au 30e but de la saison de Zlatan Ibrahimovic (50e), qui lui permet d'égaler la performance de Jean-Pierre Papin réalisée en 1990.

La fin de match a été des plus cocasses avec l'expulsion de Ronan Le Crom et son remplacement dans les buts par le défenseur Mamadou Sakho, faute de portier disponible sur le banc, à la 81e minute.

Au coup de sifflet final, l'ancien Parisien Ludovic Giuly a fait des adieux professionnels émouvants, après avoir disputé 401 matches de Ligue 1.

Avec cette victoire, le PSG finit sa saison avec 83 points, soit douze de mieux que Marseille, qui a célébré les 20 ans de sa victoire en finale de la Ligue des champions par un triste 0-0 contre Reims.

Mais la fête n'en pour autant pas été gâchée. Dix des dix-huit joueurs présents sur la feuille de match de cette rencontre historique à Munich face au Milan AC (1-0) ont été acclamés par le public du stade Vélodrome, qui a eu droit à toute une série d'animations avant et après le match, dont un feu d'artifice.

Hormis Troyes, trois autres équipes étaient concernées par le maintien.

Si Ajaccio a sombré face à Nice (2-0), Sochaux s'est fait peur à Bastia (0-0) et Evian-Thonon-Gaillard a tremblé en perdant face à Bordeaux (2-1) dans un match aux allures de répétition générale de la prochaine finale de la Coupe de France.

Dans les deux autres derniers matches sans enjeu de cette 38e journée, Nancy a battu Brest (2-1), pour finalement terminer 18e et premier non relégable tandis que le champion de France 2012, Montpellier, a perdu à Toulouse (2-0).

La saison 2013/2014 commencera le samedi 10 août.

Edité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant