Ligue 1. Lyon - Caen : Valbuena, l'heure de vérité

le , mis à jour à 08:49
0
Ligue 1. Lyon - Caen : Valbuena, l'heure de vérité
Ligue 1. Lyon - Caen : Valbuena, l'heure de vérité

En quittant la Russie et le Dynamo Moscou pour Lyon, l'été dernier, Mathieu Valbuena ne s'attendait pas à des lendemains qui déchantent autant. Alors incontournable chez les Bleus, l'ex-Marseillais voyait en l'OL un terrain idéal pour préparer sereinement l'Euro 2016 en France. Il n'en a rien été. Valbuena, englué dans l'affaire de la sex-tape, a eu un mal fou à s'adapter au jeu à la lyonnaise.

 

« Il ralentissait souvent le jeu de l'OL la saison dernière », note Jean-Pierre Papin, Ballon d'or en 1991. « Dans le style lyonnais, où ça joue à une ou deux touches de balle, où le ballon circule vite, où il y a beaucoup de déplacements, où ça file en contre-attaque, Valbuena n'est pas forcément à l'aise », analyse Alex Dupont, l'ancien coach de Brest. « Lyon, c'est un peu, à un degré moindre évidemment, le Barça. Ils y arrivent bien avec les Lyonnais. En revanche, quand il y a des recrues, ça met un peu plus de temps », ajoute Papin.

 

Au final, l'international français ne s'est montré que très peu décisif (1 seul but la saison dernière en Ligue 1), se faisant même chiper sa place de titulaire lors du sprint final — et de la grosse remontée lyonnaise — par le jeune Maxwel Cornet, 19 ans, auteur de 7 buts en L 1 lors des 13 dernières journées.

 

L'Euro envolé, les questions se sont multipliées autour de l'avenir du plus gros salaire du club, loin de faire l'unanimité sportivement dans le Rhône. Malgré des touches en Turquie et au Mexique, Valbuena est toujours là à quelques jours de la fin du mercato. Bien décidé à forcer son destin lyonnais.

 

« Mathieu fait preuve d'un investissement exemplaire dans son travail. A l'entraînement, comme dans la vie de groupe en général. Je n'ai rien à redire sur son investissement professionnel », salue l'entraîneur, Bruno Genesio. Mais il était encore remplaçant lors du Trophée des champions contre Paris (défaite 4-1) comme lors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant