Ligue 1: Lorient et Ajaccio partagent un festival de huit buts

le
0

PARIS (Reuters) - Lorient et Ajaccio ont fait match nul 4-4 dimanche au terme d'un festival de huit buts de belle facture ouvert à la première minute par les Corses et conclu à la 95e par les Bretons.

Le ton de la rencontre débridée et imprévisible a été donnée d'entrée par Chahir Belghazouani.

Le milieu de terrain d'Ajaccio a expédié un ballon de récupération dans la lucarne de Fabien Audard après seulement quelques passes et alors que tous les spectateurs n'avaient pas encore pris leur place.

Trois buts d'Ajaccio ont suivi aux 11e, 41e et 44e minute par Adrian Mutu et Eduardo, auteur d'un doublé juste avant la pause.

Lorient aux abois dès l'entame n'avait trouvé aucune parade à la volonté d'attaquer d'Ajaccio pendant ces 45 premières minutes. Sa seule réplique était venue de Wesley Lautoa qui a intercepté le ballon et a marqué à bout portant après intervention de Jérémie Aliadière et Alain Traoré.

A 4-1, le match a vécu un nouveau coup de folie et une reprise aussi dramatique que le début de partie mais cette fois c'est Lorient qui a frappé.

Maxime Barthelmé, qui venait d'entrer en jeu, a récupéré le ballon, il a servi en profondeur Jérémy Aliadière qui a contrôlé dans la surface et tiré dans le petit filet.

La seconde mi-temps allait être aussi débridée que la première.

Aliadière a marqué le but du 4-3 à vingt minutes de la fin sur un corner touché de la tête par Ludovic Giuly et qu'il a poussé dans les buts au prix d'une belle détente et, semble-t-il, d'un coup de menton.

Spectateurs et entraîneurs des deux équipes sont restés au bord de la crise de nerfs jusqu'à la fin du temps réglementaire puis pendant quatre minutes de temps additionnel.

Tous sentaient que tout pouvait arriver sur la pelouse du Moustoir. Le verdict est finalement tombé à la 95e minute.

Giuly, essentiel dans le sursaut de Lorient depuis son entrée en jeu, a centré de la gauche. Gilles Sunu, autre remplaçant lancé en jeu, était seul au second poteau. Il a réussi une demi-volée qui arrachait le match nul pour Lorient.

Les Merlus gagnent une place au classement de la 10e à la 9e. Ajaccio souffle la 13e place à Bastia à la différence de buts mais ses voisins et rivaux corses recevaient Bordeaux en fin d'après-midi.

Le match entre Marseille et Lyon prévu en soirée a été reporté en raison de vents violents. Samedi Sochaux-Evian Thonon-Gaillard n'avait pu avoir lieu à cause de chutes de neige.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant