Ligue 1: longue série en vue pour Lyon

le
0
L'OL COMMENCE À DIJON UNE SÉRIE DE MATCHS DÉCISIFS
L'OL COMMENCE À DIJON UNE SÉRIE DE MATCHS DÉCISIFS

par André Assier

LYON (Reuters) - L'Olympique Lyonnais entame samedi à Dijon une série de matches décisifs qui donnera le ton de sa saison, annoncée comme "de transition" mais jusqu'ici prometteuse.

Seule équipe avec Marseille encore qualifiée dans toutes les compétitions, de la Ligue 1 à la Ligue des Champions en passant par les Coupes nationales, Lyon entre dans la partie cruciale de la saison avec sept rencontres en 21 jours.

Lors de ces trois semaines rythmées par un match tous les trois jours, Lyon va avancer en Ligue 1 - Dijon, Marseille, Caen puis le PSG à la fin février - effectuer sa demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Lorient puis recevoir Bordeaux en huitième de finale de la Coupe de France. Sans oublier le match aller des 8e des finale de la Ligue des Champions à Nicosie.

Loin d'affoler les Lyonnais, cette période les fait saliver.

"Il y aura un rythme difficile à soutenir et des adversaires de qualité", résume Rémi Garde, l'entraîneur. "Il y aura des matchs de Coupe mais une seconde partie de saison, c'est toujours cela. Nous ne tremblerons pas."

Et même si face à Dijon, Lyon ne disputera pas un match couperet puisqu'il s'agit du championnat, il n'en revêt pas moins une importance à court terme.

"Dans notre esprit, l'important est surtout de débuter au mieux cette série de matches", dit Clément Grenier, qui avoue cependant "un peu de pression".

"Nous allons enchaîner la Coupe de la Ligue, la Coupe de France, la Ligue des Champions et quelques grosses affiches du championnat à Marseille et contre le PSG. Plus on avance, plus c'est compliqué. Mais c'est bien".

Restant sur deux défaites - à Valenciennes avant Noël (1-0) et à Montpellier (1-0) au début de l'année civile -, le septuple champion de France ne peut plus se permettre de musarder.

"REPARTIR DU BON PIED"

Avec au compteur sept défaites, il sait qu'un autre échec dans cette deuxième partie de saison éteindrait tout espoir de titre, espoir déjà entamé par ce total compensé toutefois par un nombre de succès (11) qui le laisse à la 4e place.

"Les joueurs le savent, nous sortons d'une période où nous nous sommes beaucoup entraînés et il faut repartir du bon pied. Nous avons hâte de jouer", dit Rémi Garde.

"Bien sûr, il y aura sept matches à enchaîner en peu de temps. Ce match face au DFCO doit nous permettre d'acquérir de la confiance pour la suite."

De l'intérieur, Clément Grenier confirme cette envie.

"C'est un match important pour nous, surtout après la défaite à Montpellier. Nous devons nous rattraper à domicile. Il est important pour nous de prendre les trois points et surtout de bien débuter ce premier match d'une grande série", dit le jeune milieu de terrain.

Pour cette rencontre, Rémi Garde sera privé de Kim Kallström, suspendu, de Cris et Lovren, toujours affaiblis par des soucis récurrents aux adducteurs pour le premier et au tendon d'Achille pour le second.

Par ailleurs, John Mensah et Baky Koné restent mobilisés par la Coupe d'Afrique des Nations avec leur sélection respective, le Ghana et le Burkina Faso.

Même si Rémi Garde "bricole" moins que face à Montpellier où il était privé de 15 professionnels et face à Luçon où 10 joueurs manquaient à l'appel, il devra faire sans quelques cadres.

Edité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant