Ligue 1: Lille-Monaco à l'affiche de la 12e journée

le
0
LA 12E JOURNÉE DE LIGUE 1
LA 12E JOURNÉE DE LIGUE 1

PARIS (Reuters) - La 12e journée de Ligue 1 promet ce week-end un choc alléchant entre Lille et Monaco, deux bêtes blessées cette semaine en Coupe de la Ligue mais dont le championnat reste la priorité.

Le club du Rocher, invaincu cette saison, est tombé pour la première fois à Reims (1-0) avec une équipe largement remaniée, sans ses stars Radamel Falcao, Eric Abidal ou encore Moutinho.

Si cette défaite peut avoir des conséquences psychologiques sur le groupe monégasque, l'entraîneur de l'ASM, Claudio Ranieri, en a minimisé la portée en expliquant que son club lorgnait davantage sur la Ligue 1, dont il occupe la deuxième place du classement à égalité de points avec le PSG.

"Naturellement, Monaco a joué pour gagner, comme toujours, mais Reims a été bon. Je voulais me qualifier pour permettre à ceux qui ne jouent pas beaucoup de pouvoir le faire", a-t-il regretté juste après la défaite des siens.

"Mais ce n'est pas grave, la priorité c'est le championnat et de se qualifier pour la Ligue des champions. Ce sera un très grand choc dimanche à Lille. Je commence déjà à penser à l'équipe qui jouera", a--il ajouté.

Lille a connu également une désillusion en voyant s'arrêter, à domicile, une série de six matches consécutifs sans défaite et sans prendre de but, contre Auxerre (1-0), équipe de Ligue 2.

L'attaquant du Losc, Nolan Roux, a lui aussi vite balayé ce mauvais souvenir en disant que les ambitions du club étaient tournées vers un autre objectif cette saison : la Ligue 1.

"UN MATCH OUVERT" CONTRE LORIENT

"C'est une autre compétition. Contre Auxerre, on a perdu, OK, c'est passé. On est tombé contre une équipe qui a eu envie jusqu'à la fin. Dimanche, c'est le match le plus important de notre semaine. Il faut bien qu'on se mette ça en tête", a résumé l'ancien Brestois.

Avant que Lille et Monaco, que deux points séparent au classement, n'en décousent, le Paris Saint-Germain ouvrira le bal de cette 12e journée au Parc des Princes face à Lorient.

Leader au bénéfice d'une meilleure différence de buts que l'ASM, le club de la capitale espère rebondir après son match nul arraché dans les tout derniers instants à Saint-Etienne (2-2).

"Je pense que Lorient va venir avec son idée de jeu et un entraîneur qui aime le jeu depuis longtemps. Cela peut donner lieu à un match ouvert", a prédit l'entraîneur du champion en titre, Laurent Blanc.

Marseille et Lyon, qui étaient supposés en début de saison venir titiller le PSG et Monaco dans la course au titre, vont, eux, tenter de chasser leur spleen d'automne.

L'OM, qui reste sur cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues, se déplace à Rennes, une équipe en confiance qui a signé un match référence le week-end dernier à Toulouse (5-0) et confirmé en Coupe de la Ligue face à Nancy (2-1).

Lyon, qui reste sur un revers à Monaco (2-1) et pointe à la 14e place du classement, accueille Guingamp, surprenant promu calé au cinquième rang avec 17 points, à deux unités de Nantes, qui se rend à Montpellier.

Dans le bas du classement, un choc de la peur aura lieu entre le 18e, Ajaccio, et Valenciennes, lanterne rouge à la recherche d'une victoire depuis le début de la saison.

Les autres matches au programme sont Reims-Bastia, Sochaux-Saint-Etienne, Nice-Bordeaux et Evian-Thonon-Gaillard-Toulouse.

Olivier Guillemain, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant