Ligue 1: Lille mise tout sur le championnat

le
0
LE LOSC CONCENTRÉ SUR LE CHAMPIONNAT
LE LOSC CONCENTRÉ SUR LE CHAMPIONNAT

par Pierre Savary

LILLE (Reuters) - Après avoir perdu dans la semaine leur Coupe de France, les footballeurs lillois, déjà éliminés en Ligue des champions, reportent désormais tous leurs espoirs et leurs efforts sur le championnat, dans le cadre duquel ils accueillent Bordeaux dimanche.

Troisième au coup d'envoi de la journée, les Dogues veulent à cette occasion conserver cette place, synonyme d'une nouvelle possibilité d'aventure européenne la saison prochaine.

"L'élimination face à Valenciennes a été vécue comme une grosse déception. Désormais, il ne nous reste qu'une seule chose à faire: nous concentrer sur le championnat et reporter notre frustration sur notre rendez-vous face à Bordeaux", juge l'entraîneur Rudi Garcia.

"Nous sommes troisièmes avec un match en retard. Demeurer à cette position passe par une victoire dimanche", ajoute-t-il.

Lille est conscient d'être à une position charnière, derrière Paris et Montpellier qui mènent grand train, et juste devant une meute de poursuivants parmi lesquels Lyon et Marseille sont affûtés.

"C'est vrai que c'est une période un peu plus compliquée", reconnaît Rio Mavuba, le capitaine lillois.

Désormais privés de toutes les coupes, le Losc nourrit beaucoup de regrets de ces éliminations et ne veut pas en fin de saison avoir les mêmes regrets en championnat.

Lille évoluera avec ses deux renforts du mercato. L'arrivée de Nolan Roux, buteur face à Saint-Etienne et Valenciennes a fait du bien à l'attaque lilloise. Mauro Cetto sera, lui, titularisé en défense centrale.

Les Lillois retrouveront sur leur chemin un ancien du Losc, Ludovic Obraniak, qui avait souhaité partir à Bordeaux pendant le mercato.

Sa titularisation dimanche agace des dirigeants lillois, qui avancent une promesse faite par l'ancien Lillois de ne pas jouer contre le Losc.

OBRANIAK ET LA LIGUE FÂCHENT LILLE

"Des choses ont été dites, on verra dimanche", glisse Rudi Garcia. "C'est choquant", lâche un autre dirigeant du Losc. "D'autres clubs dans le même cas de figure ont respecté la parole donnée."

A Bordeaux, Francis Gillot se moque des accords verbaux entre les clubs et le joueur. "Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas l'aligner. C'est un transfert, pas un prêt", souligne-t-il.

Les dirigeants lillois, remontés par la tournure des événements, sont aussi en colère contre la Ligue de football professionnel (LFP) qui vient de décider de reporter la rencontre en retard face à Sochaux au 22 février, obligeant le Losc à disputer trois rencontres à l'extérieur en une semaine.

Bordeaux, revenu à la neuvième place, espère de son côté confirmer une bonne série de résultats à domicile.

"Lille c'est dans la continuité de Lyon. On va tomber sur une équipe qui a domicile est encore plus forte offensivement. C'est une équipe qui se crée énormément d'occasions à chaque match. On s'attend à un match compliqué, mais en tout cas il n'y a aucune appréhension et on y va pour continuer notre série en championnat", précise le défenseur central Marc Planus.

Lors de ses huit dernières rencontres de Ligue 1, Bordeaux n'a perdu qu'un seul match -à Rennes (0-1)- et reste sur deux victoires et un match nul en 2012.

Francis Gillot devrait reconduire son système à trois défenseurs axiaux et deux latéraux très offensifs. Landry Nguemo, absent à Lyon, reprend sa place au poste de milieu défensif.

Le défenseur sénégalais Lamine Sané, revenu de la Coupe d'Afrique des Nations avec une blessure à un tendon d'Achille, sera une nouvelle fois absent, comme les Maliens Cheick Diabaté et Abdou Traoré.

Le défenseur central brésilien Henrique, qui a écopé d'une suspension de quatre matches après des incidents à Saint-Etienne, sera sur le terrain, sa sanction ne débutant que lundi.

Avec Claude Canellas à Bordeaux, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant