Ligue 1: Lille fait ses adieux à Eden Hazard

le
0
Ligue 1: Lille fait ses adieux à Eden Hazard
Ligue 1: Lille fait ses adieux à Eden Hazard

par Pierre Savary

LILLE (Reuters) - Meilleur joueur de Ligue 1 depuis deux saisons, Eden Hazard attirera tous les regards ce dimanche soir au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, où il portera pour la dernière fois le maillot lillois à l'occasion d'un match contre Nancy.

La rencontre, sans la moindre importance pour les deux équipes, s'annonce comme une fête à l'international belge dont le départ pour le championnat anglais abondera d'environ 40 millions d'euros les caisses du club lillois.

Auteur de 17 buts et de 15 passes décisives cette saison, le milieu de terrain a éclaboussé de son talent le championnat de France.

Il n'y avait pas de meilleur technicien que lui sur les terrains français cette saison, capable d'un "coup du foulard" décisif face à Paris (2-1), d'accélérations et de gestes techniques que d'autres joueurs de Ligue 1 contemplent, incrédules.

"C'est le meilleur du championnat, il est au dessus des autres, c'est autre chose", sourit Rio Mavuba, le capitaine du Losc.

"Ses statistiques sont impressionnantes, il sait tout faire, et c'est quelqu'un de très attachant", commente l'air triste Mathieu Debuchy, le défenseur international du Losc.

En quatre ans à Lille, où il a débuté à 17 ans en Ligue 1, Eden Hazard s'est affirmé comme un joueur incontournable.

Utilisé au début sur les côtés, il a été recentré par l'entraîneur Rudi Garcia qui lui a confié les clefs du jeu lillois derrière ses attaquants, ravis de l'aubaine.

Moussa Sow lui devait d'ailleurs la saison dernière en grande partie son titre de meilleur buteur de ligue 1.

RETOUR À LA RENTRÉE?

Pour Lille, le plus dur commence. Habitué à devoir recomposer tous les ans et à voir partir ses meilleurs éléments -comme Gervinho, Yohan Cabaye et Adil Rami l'été dernier- le Losc va perdre cette année plus gros encore.

Lille ne cherchera pas remplacer Hazard par un seul homme car la tâche paraît impossible.

"Eden est irremplaçable, mais bien sûr il faudra recruter des joueurs offensifs, trouver d'autres solutions", résume Rudi Garcia, qui devrait également perdre Joe Cole et ne conservera pas Ireneusz Jelen.

Le Losc espère attirer le Sochalien Marvin Martin, excellent passeur qu'il suit depuis plusieurs années, pense au Rennais Jirès Kembo et rêverait de Kevin Gameiro, sans trop y croire.

L'espoir havrais Ryan Mendes est aussi dans le viseur des recruteurs lillois, qui prospectent également à l'étranger.

Le Losc pourrait aussi avoir à réinventer sa défense, Aurélien Chedjou et Mathieu Debuchy étant susceptibles de quitter le Nord.

S'il s'apprête donc à perdre une nouvelle fois des joueurs majeurs et, cette fois, le meilleur d'entre eux, le Losc devra être opérationnel très vite.

Il disputera le tour préliminaire de la Ligue des champions dès le mois d'août, et s'installera dans un nouveau stade de 50.000 places, plus à la hauteur de ses ambitions.

Hazard ne le verra pas... à moins qu'il signe à Manchester City, un des clubs qui le suivent de près. Un match de gala contre le champion d'Angleterre est en effet à l'étude pour inaugurer l'enceinte.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant