Ligue 1: Lille bat Montpellier dans le duel des champions

le
0

PARIS (Reuters) - Le rendez-vous entre les deux derniers champions de France a viré au calvaire pour les Montpelliérains qui ont encaissé quatre buts au Grand Stade de Lille (4-1), samedi, et perdu en prime leur maître à jouer Younès Belhanda, exclu.

Lille, qui n'avait gagné qu'un seul de ses six derniers matches de championnat, a cette fois-ci affiché un visage plus fringant. Il avait les traits de Nolan Roux, auteur d'un doublé et d'une passe décisive pour Dimitri Payet.

S'il n'a pas autant soigné ses statistiques que Nolan Roux, le Réunionnais a multiplié tout au long du match les passes parfaitement ajustées et inscrit un superbe but après s'être retourné en un clin d'oeil.

Omniprésent en attaque, Nolan Roux n'est pas étranger au quatrième but de son équipe puisque son tir, repoussé par Geoffrey Jourdren, a fini dans les pieds de Ryan Mendes qui a inscrit son deuxième but en Ligue 1 depuis son arrivée cet été.

"Ce soir on a fait quasiment le match parfait", s'est réjoui Nolan Roux au micro de Canal+. "On est conscient de notre potentiel, on connaît la qualité du groupe et ce soir on l'a montrée. Ce qui nous manque encore, c'est la régularité."

Souleymane Camara a bien réduit le score à huit minutes de la fin du temps réglementaire mais ce but n'a pas fondamentalement amélioré le sort des champions de France qui venaient de signer trois victoires de suite.

Comme si la lourde défaite ne suffisait pas, les Montpelliérains ont disputé la deuxième période à dix. Younès Belhanda a écopé d'un carton rouge à la 45e à la suite d'un double contact avec Nolan Roux puis Benoît Pedretti.

Contrairement à Montpellier, les Lillois continuaient à piétiner et affichaient jusqu'ici la 14e attaque du championnat. Ils se sont rassurés au meilleur moment, lors de la 19e journée, avant de partir en vacances.

Les Nordistes sont provisoirement cinquièmes avec 29 points, neuf de moins que le Paris Saint-Germain, quasiment assuré de finir la phase aller avec le titre honorifique de champion d'automne. Le PSG a vendredi battu le Stade de Brest 3-0.

Dans la soirée, l'Olympique lyonnais pouvait revenir à hauteur des Parisiens, à condition de battre l'OGC Nice (coup d'envoi à 20h00).

Les Montpelliérains n'ont que trois points de retard sur leurs adversaires de la soirée, mais ils sont 11es.

Simon Carraud, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant