Ligue 1: Lille à Sochaux pour consolider sa place

le
0

par Pierre Savary

LILLE (Reuters) - Le Losc veut enchaîner une deuxième victoire à l'extérieur mercredi à Sochaux, en match en retard de la 22e journée de L1, pour consolider sa troisième place sur le podium alors que la pression de ses poursuivants se fait plus forte.

Lille s'est repris à Lorient (victoire 1-0) lors de la dernière journée de championnat et a profité de la défaite de Lyon et du nul de Marseille pour reprendre quelques longueurs d'avance.

Les Lillois ont observé le regroupement de nombreux poursuivants (Lyon, Marseille mais aussi Bordeaux, Rennes, Saint-Etienne et Toulouse) qui se pressent derrière eux dans la course à la troisième place.

Le Losc veut mettre à profit le déplacement à Sochaux (initialement programmé le 5 février et reporté en raison du froid) pour reprendre un peu plus de distance face à la meute des ambitieux.

"Sur le plan moral, la victoire à Lorient peut booster tout le monde pour la suite. Et mercredi, nous serons les seuls du groupe de tête à jouer. On aura donc une possibilité de se rapprocher de Montpellier et Paris", commente Rudi Garcia, l'entraîneur de Lille.

Le technicien a mis en garde ses joueurs contre un excès de confiance avant le déplacement à Sochaux, le dernier de la classe.

"IL NOUS FAUT DES POINTS"

"On sait aussi que chaque point est dur à prendre, cela en sera de même à Sochaux, mais nous devons lancer une série positive (...) La seule chose qui compte, c'est d'avoir envie de poursuivre cette série entamée à Lorient", a-t-il dit.

"Car pour regarder devant nous, il faut continuer à gagner des matches. J'attends de mes joueurs qu'ils soient aussi déterminés, aussi solidaires."

Satisfait du comportement de ses cadres à Lorient, Rudi Garcia devra se passer de Florent Balmont, blessé à une cuisse, et pourrait reconduire son groupe avec Joe Cole et Eden Hazard en soutien de Nolan Roux en attaque, Benoît Pedretti et Idrissa Gueye au milieu et à nouveau Mauro Cetto en défense centrale.

Les Sochaliens, lanterne rouge, abattent de leur côté une carte importante pour garder l'espoir de rejoindre les derniers non relégables. "Il faut rester positif mais il nous faut des points", tranche l'entraîneur Mecha Bazdarevic.

"Avec l'état d'esprit et la qualité qu'on a montrés face à Auxerre, on peut y arriver mais il nous manque le plus dur: marquer", poursuit le technicien qui doit s'appuyer sur de très -trop?- jeunes joueurs en attaque.

En effet, le buteur international malien Modibo Maïga, victime d'une crise de paludisme, ne sera pas disponible avant plusieurs semaines.

"Aujourd'hui, c'est encore un peu plus difficile. Nous avons un match important face à Lille et il faut se serrer les coudes. On est un groupe de potes et on ne va rien lâcher", annonce le milieu de terrain Ryad Boudebouz.

Le FC Sochaux n'a plus gagné en championnat depuis le 6 novembre.

Avec Dimitri Rahmelow à Sochaux, édité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant