Ligue 1. Les Verts renouent avec le succès

le
0
Ligue 1. Les Verts renouent avec le succès
Ligue 1. Les Verts renouent avec le succès

Après un mois sans victoire, les Stéphanois se sont imposés à Lorient (0-1) au terme d'un match particulièrement ennuyeux. Les joueurs de Christophe Galtier remontent provisoirement à la quatrième place du championnat.

Une victoire méritée tant Saint-Etienne a dominé la rencontre. Bien en jambes en première période sur le synthétique du Moustoir qui ne leur avait pourtant jamais réussi (5 défaites et 3 nuls), les Verts se sont procurés les meilleures occasions. Mais comme souvent depuis un mois, ils ont manqué de précision dans le dernier geste. Symbole de cette panne offensive (3 buts sur les 6 derniers matchs), Ricky van Wolfswinkel. Auteur d'une seule réalisation depuis son arrivée cet été, l'attaquant néerlandais a une nouvelle fois fait preuve de maladresse, perdant ses duels avec le gardien lorientais Benjamin Lecomte (7e, 41e).

Moins à son avantage au retour des vestiaires, Saint-Etienne s'en est remis à des tentatives lointaines pour faire la différence. Si celles d'Allan Saint-Maximin (69e) et Max-Alain Gradel (78e) se sont envolées dans le ciel de Lorient, celle de Fabien Lemoine a fait mouche en toute fin de partie (87e).

"On dit que plus c'est long, plus c'est bon. Mais pas dans le football, insiste Christophe Galtier, l'entraîneur stéphanois.  Est-ce qu'on aurait pu marquer plus tôt ? Oui. On est encore déficitaire dans le dernier geste même si c'était mieux car nous avons cadré plus que d'habitude. Malheureusement sur des actions assez franches, nous ne sommes pas arrivés à marquer et en toute honnêteté, je pensais que nous allions repartir du Moustoir avec un 0-0 ou un vieux but casquette. Ca n'a pas été le cas. On repart à la maison avec de la joie car les victoires sont dures et longues à obtenir. On restait sur une mauvaise série ici. On a réussi à gagner ce soir même s'il faut être très réaliste par rapport aux adversaires lorientais que l'on a pu jouer les saisons précédentes. Ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant