Ligue 1: les Niçois abordent une série de tests sérieux

le
0
LES NIÇOIS À UN TOURNANT DE LEUR SAISON
LES NIÇOIS À UN TOURNANT DE LEUR SAISON

par Etienne Ballérini

MONACO (Reuters) - L'OGC Nice se trouve déjà à un tournant de sa saison, après deux défaites consécutives et avant une série de rendez-vous avec trois grands noms de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain, Saint-Etienne et Monaco, au cours du mois à venir.

Ce calendrier effréné permettra aux Niçois, qui ont chuté à la onzième place après un début de saison plutôt prometteur, de voir où ils en sont exactement.

L'entraîneur Claude Puel a tenu ce discours jeudi, avant le déplacement sur le terrain du PSG, samedi après-midi, à l'occasion de la 13e journée du championnat.

"Il faut montrer un autre visage. Face à Bordeaux, on est passé au travers de manière assez inexplicable (...) Si on veut exister dans ce championnat, il faut corriger et ne pas s'endormir sur les lauriers", a-t-il dit à la presse.

L'ancien entraîneur de Lyon demande à ses joueurs davantage d'implication "dans l'état d'esprit, dans le contenu du jeu, et dans la détermination" afin de retrouver l'euphorie de la saison dernière, qu'ils avaient finie à la quatrième place.

Le capitaine, Didier Digard, abonde dans le sens de son entraîneur. "Il y a trop de déchets dans notre jeu, et dans la récupération qui faisait notre force. On n'utilise pas notre potentiel au maximum", déplore le milieu de terrain.

Afin de trouver une solution à ces difficultés, les Niçois "se sont parlés" cette semaine, selon le milieu de terrain Eric Bauthéac.

LA PROMESSE DU GARDIEN

Pour commencer à relever la tête, les Aiglons devront réussir un "test" - c'est le mot de Claude Puel - contre le PSG. A cette occasion, l'entraîneur attend de voir une équipe "ambitieuse et capable de hisser son niveau de jeu, face à un collectif parisien performant dans tous les registres".

"Ça va nous motiver de rencontrer la meilleure équipe du championnat, avec l'un des meilleurs milieux d'Europe. Et on n'ira pas en victime expiatoire", assure Didier Digard.

Après tout, Nice n'aura rien à perdre face à "une équipe sans failles" de l'aveu de Claude Puel. "Ils sont encore plus équilibrés que la saison dernière, avec des joueurs hors normes. Ce sera un plaisir de jouer contre eux. (...) On verra ce qu'il advient", a-t-il estimé.

Il y a un joueur pour lequel le match au Parc des Princes aura, encore plus que pour les autres, valeur de test: le gardien Luca Veronese, qui devrait faire sa première apparition en Ligue 1.

Il devrait pallier les blessures du gardien n°1, David Ospina, et du n°2, Mouez Hassen. Et trouver face à lui Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani, le meilleur buteur de la saison dernière et l'actuel meilleur buteur cette année.

A Eric Bauthéac, qui a lui a demandé sur le ton de la plaisanterie combien de buts il prendrait au Parc des Princes, il a fait cette promesse: le but de Nice restera inviolé.

Edité par Simon Carraud et Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant