Ligue 1: les Bordelais, miraculés, peuvent croire à l'Europe

le
0
Ligue 1: les Bordelais, miraculés, peuvent croire à l'Europe
Ligue 1: les Bordelais, miraculés, peuvent croire à l'Europe

BORDEAUX (Reuters) - En s'imposant dimanche soir sur le fil face à Lorient lors de l'avant-dernière journée de Ligue 1 (1-0), Bordeaux s'est installé à la cinquième place, qualificative pour la Ligue Europa, couronnant ainsi une remontée inespérée au classement.

Les joueurs de Francis Gillot, encore en position de relégable à la mi-novembre, ont poursuivi leur ascension vers le haut du tableau grâce à une cinquième victoire consécutive obtenue à la 92e minute, sur un penalty de Yoan Gouffran.

Les Bordelais jouaient pourtant à dix contre onze après l'expulsion de Henrique à la 85e minute.

"Je m'attendais à ce type de match. Il fallait que mentalement on soit là. A la mi-temps je pensais qu'on allait marquer un but pourri et il fallait ne pas prendre de but, c'est ce qu'on a fait. A l'arrivée c'est quand même une victoire au courage", a souligné Francis Gillot en conférence de presse.

Pour le gardien de but Cédric Carrasso, "c'est un plaisir pour tous ceux qui aiment les Girondins de se retrouver là. C'est une belle aventure et on espère bien la terminer".

Ce résultat est en revanche une grande déception pour les Lorientais, venus à Chaban-Delmas pour tenter d'assurer leur maintien dans l'élite.

"On a mis en difficulté une équipe de Bordeaux et on peut avoir de gros regrets de ne pas avoir concrétisé nos cinq occasions très nettes qui auraient changé la partie", a estimé l'entraîneur Christian Gourcuff dont l'équipe devra encore cravacher lors de la dernière journée face au PSG.

Pour sa part, Bordeaux sera maître de son destin dimanche prochain à Saint-Etienne, un de ses adversaires directs dans la course à l'Europe avec Rennes et Toulouse. Une victoire sera synonyme d'accession à la Ligue Europa, quels que soient les autres résultats.

Jussie, victime face à Lorient d'une élongation à la cuisse droite, sera absent tout comme Henrique et Nicolas Maurice-Belay qui seront suspendus.

Claude Canellas, édité par Chrystel Boulet-Euchin et Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant