Ligue 1: le TFC doit sortir de sa léthargie, juge Jonathan Zebina

le
0
TOULOUSE DOIT SORTIR DE SA LÉTHARGIE, ESTIME JONATHAN ZEBINA
TOULOUSE DOIT SORTIR DE SA LÉTHARGIE, ESTIME JONATHAN ZEBINA

par Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - Toulouse vient d'enchaîner six matches sans victoire en Ligue 1 et doit sortir de sa "petite léthargie" pour assurer son maintien, estime son capitaine Jonathan Zebina, qui a repris l'entraînement cette semaine après deux mois de blessure.

Le défenseur de 34 ans avait été touché à la cuisse contre Saint-Etienne (2-2) le 11 janvier et en son absence, le "Téfécé" n'a engrangé que sept points sur 21 possibles en championnat.

Son retour pourrait faire du bien à une arrière-garde toulousaine moins souveraine que par le passé, avec déjà 32 buts encaissés en 27 journées de Ligue 1, contre 34 buts en 38 matches la saison dernière et un statut de co-meilleure défense de L1.

"L'objectif, il est clair, c'est d'essayer de recommencer à gagner", a souligné Jonathan Zebina jeudi en conférence de presse.

"Il est temps de devenir efficace, de retrouver un entrain, un peu d'enthousiasme et d'essayer de changer cette espèce de petite léthargie qui est en train de s'installer."

Après avoir tutoyé le podium à la fin de l'été, Toulouse a sombré dans les profondeurs du classement. Actuellement 12e avec 10 points d'avance sur le premier relégable, Evian Thonon-Gaillard, le TFC accuse 13 longueurs de retard sur la quatrième place, qualificative pour la Ligue Europa.

"Il y a eu malheureusement d'autres objectifs en début de saison mais aujourd'hui, le temps nous a rattrapés", a reconnu Jonathan Zebina.

"Il ne faut pas se leurrer, on est en train de jouer pour le maintien. On est à dix points du premier relégable, donc on est en plein dedans. L'idée, c'est de se sauver le plus rapidement possible et d'essayer de faire une fin de saison digne de la qualité de ce groupe."

MATURITÉ

Pas épargné par les blessures depuis le début de saison, l'ancien joueur de la Juventus Turin et de l'AS Rome a dit avoir une "grosse envie" de rejouer, peut-être dès le déplacement à Brest samedi (20h00).

Son entraîneur Alain Casanova a toutefois estimé qu'il serait sans doute un peu "juste pour être dans le groupe".

Le technicien toulousain a salué le retour en forme de son capitaine, qui a participé aux séances d'entraînement collectives depuis le début de la semaine et pourrait apporter aux Violets ce supplément de motivation qui leur a fait défaut ces derniers temps.

"Il profite de tous les instants qui lui sont donnés. Il fait partie de ces joueurs qui ne banalisent pas un match de Ligue 1", a dit Alain Casanova.

"Son retour sera très important sur le plan mental et sur le plan du jeu (...). Vous vous rendez compte de la maturité qu'il a? La maturité pour l'ensemble de l'équipe mais aussi pour la ligne défensive. Aymen Abdennour, on le sent beaucoup plus à l'aise et sûr de lui quand il a Jonathan Zebina à côté de lui."

Sur les 11 matches que l'ex-international français (une sélection) a disputé en Ligue 1 cette saison, Toulouse a encaissé 10 buts, soit 0,9 but par rencontre, contre 1,4 but en moyenne lors des rencontres où il était indisponible.

Le TFC a certes réussi à garder sa cage inviolée lors de ses deux derniers matches mais sans parvenir à faire mieux que 0-0 à Valenciennes, il y a quinze jours, puis contre Evian le week-end dernier.

"Les objectifs demandés par le coach ces deux derniers matches, c'était cette grosse solidité défensive", a expliqué Jonathan Zebina.

"Cette équipe a toujours démontré qu'elle était capable de le faire, elle a fini deux années de suite parmi les meilleures défenses du championnat, donc c'est quelque chose qu'elle a dans son ADN. Peut-être que l'envie d'aller vers l'avant et les résultats assez positifs du début de saison ont quelque peu déséquilibré l'équipe de temps en temps."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant