Ligue 1: le PSG tient le cap

le
0
VICTOIRE 2-0 DU PSG À RENNES
VICTOIRE 2-0 DU PSG À RENNES

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain n'a pas pris le temps de se reposer sur les lauriers de son match nul face au Barça (2-2) en quart de finale de la Ligue des champions et s'est imposé samedi 2-0 à Rennes pour renforcer sa place de leader de la Ligue 1.

Le premier but des hommes de Carlo Ancelotti a été inscrit par l'attaquant Jérémy Ménez à la 56e minute, avant que l'international suédois Zlatan Ibrahimovic ne double la mise dans les dernières secondes.

Juste avant l'heure de jeu, l'ancien joueur de Monaco et de l'AS Rome a effacé toute la défense bretonne après une passe de Clément Chantôme pour donner l'avantage au club de la capitale.

Ibrahimovic a inscrit son 26e but de la saison dans les arrêts de jeu au terme d'une rencontre au cours de laquelle Rennes s'est procuré des occasions mais n'a jamais semblé vraiment en mesure de prendre le dessus.

"C'était un match compliqué car l'équipe de Rennes est très difficile à jouer chez elle", a cependant dit le défenseur parisien Mamadou Sakho, sur Canal Plus.

Il s'est bien gardé de vendre la peau de l'ours lorsqu'il s'est agi de se projeter sur la fin de saison.

"On sait qu'il reste sept matches, on va faire le maximum jusqu'à la fin et rester concentré sur notre sujet", a-t-il dit.

Le PSG va désormais pouvoir se tourner vers le match retour qu'il doit disputer mercredi au Camp Nou de Barcelone, avec une confortable avance de sept points sur Marseille en tête du championnat de France.

NICE ET SAINT-ÉTIENNE À L'AFFÛT

"Je pense que c'était un match important pour nous parce que Marseille a gagné et est arrivé à quatre points. Alors être encore à sept points est très bon pour nous", a dit Ancelotti, l'entraîneur italien du PSG, en conférence de presse.

Marseille s'était assuré vendredi de passer le week-end au chaud, bien calé à la deuxième place après sa victoire 1-0 sur Bordeaux.

Troisième à quatre longueurs de l'OM, Lyon peut espérer réduire l'écart lors de son déplacement à Reims dimanche, mais demeure sous la menace de Nice, quatrième à deux points après son succès 4-3 à Toulouse.

Saint-Etienne reste en embuscade à trois points de son vieux rival lyonnais avant de recevoir dimanche Evian-Thonon-Gaillard, alors que Lille, qui compte 49 points contre 50 aux Verts, recevra Lorient lors du match de clôture de la 31e journée.

Montpellier, avec 48 points, reste au contact des places européennes après sa victoire 3-1 sur Valenciennes.

Troyes, battu 1-0 à Nancy reste lanterne rouge du championnat de France. Les deux derniers matches du jour ont vu la victoire de Bastia face à Brest (4-0) et le match nul de Sochaux contre l'AC Ajaccio (0-0).

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Julien Prétot et Tangi Salaün

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant