Ligue 1: le PSG tenu en échec à Caen, l'OL remporte le derby

le
0
LYON S'IMPOSE 1-0 DANS LE DERBY
LYON S'IMPOSE 1-0 DANS LE DERBY

PARIS (Reuters) - Jusque-là lancés dans une course effrénée vers le titre en Ligue 1, le Paris Saint-Germain et Montpellier ont marqué le pas samedi, lors de la 28e journée, avec un match nul à Caen pour le PSG (2-2) et une défaite à Nancy pour Montpellier (1-0).

Ce nouveau résultat à suspense des Parisiens, obtenu sur le fil grâce à Christophe Jallet dans le temps additionnel (90e+1), permet au club de conforter sa place de leader, avec deux longueurs d'avance sur les Héraultais.

A dix journées de la fin, le PSG totalise 59 points.

Contrairement aux deux leaders, l'Olympique Lyonnais a fait coup double dans la soirée en s'adjugeant à la fois le 104e derby de l'histoire face à Saint-Etienne et la quatrième place au classement, avec 46 points, au détriment de son vieux rival.

D'une frappe tout en puissance, l'ancien Stéphanois Bafétimbi Gomis a inscrit le seul but de la partie à dix minutes de la fin.

"Il y a tout simplement une différence de niveau, dans tous les secteurs de jeu, dans tous les domaines", a déploré Christophe Galtier, l'entraîneur stéphanois, en conférence de presse.

Les Lyonnais, qui paraissaient distancés il y a deux semaines, refont tout à coup leur apparition dans la course au podium, à une seule longueur de Lille, qui recevra Valenciennes dimanche (coup d'envoi à 21h00).

Battu dans son enceinte du Stade Vélodrome par Dijon sur le score de 2-1, Marseille se ferme en revanche de plus en plus les portes de la Ligue des champions la saison prochaine, et tombe à le neuvième place, loin des ambitions affichées par le club.

Quatre jours après sa qualification pour les quarts de finale de la compétition européenne, aux dépens de l'Inter Milan, l'OM est brutalement revenu à la réalité hexagonale, avec un compteur bloqué à 39 points.

SIXIÈME DÉFAITE CONSÉCUTIVE DE MARSEILLE

Il s'agit de la sixième défaite d'affilée pour le club, la cinquième en championnat.

Bordeaux a peut-être concédé le match nul 1-1 face à Ajaccio à Chaban-Delmas, mais a tout de même hérité de la huitième place laissée vacante par les Marseillais.

Dans le bas de tableau, les deux bonnes opérations sont à mettre sur le compte d'Evian, qui a battu Auxerre, plus que jamais englué dans la zone de relégation (2-0), et de Lorient, qui a battu Brest sur le score de 2-1.

Avant ce sursaut, les joueurs de Christian Gourcuff ne s'étaient plus imposés en championnat depuis la 15e journée, le 27 novembre, et se dirigeaient tout droit vers la zone rouge.

Comme les Lorientais, les Caennais, peu impressionnés par le nouveau standing du PSG, ont fait preuve de beaucoup d'envie dans leur mission de sauvetage dans l'élite.

Dès le coup d'envoi, les Normands se sont lancés à l'assaut du camp adverse, comme en témoigne la frappe de Pierre-Alain Frau sur la transversale parisienne dans les premières minutes.

Les efforts de l'ancien Parisien ont fini par payer à la 52e minute, mais l'Argentin Javier Pastore s'est infiltré trois minutes plus tard dans la surface caennaise pour égaliser (55e).

Les Caennais avaient ensuite entretenu leurs espoirs de victoire, après la deuxième réalisation signée à Thomas Heurtaux (71e).

"Je suis fier de mes joueurs (...), leur état d'esprit est irréprochable", s'est félicité Franck Dumas, l'entraîneur caennais, en conférence de presse.

Le PSG bénéficie à distance du faux pas à Nancy de Montpellier, réduit à neuf en deuxième période après les exclusions de Vitorino Hilton (42e) et de Benjamin Stambouli (59e).

Nancy a marqué par André Luiz sur penalty à la 62e minute.

Simon Carraud, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant