Ligue 1: le PSG sous pression

le
0
Ligue 1: le PSG sous pression
Ligue 1: le PSG sous pression

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain ne devra pas rater le coche dimanche lors de la réception de Sochaux au Parc des Princes s'il veut conserver ses chances de remporter le titre de champion de France.

A six journées de la fin du championnat, le PSG est actuellement deuxième de la Ligue 1, à deux points derrière Montpellier, faute d'avoir su s'imposer à Auxerre en se contentant dimanche dernier du match nul (1-1), alors que Montpellier avait perdu plus tôt à Lorient (2-1).

Carlo Ancelotti, l'entraîneur parisien, a cependant tenté d'apaiser les esprits cette semaine comme il l'a encore fait samedi lors d'une conférence de presse.

"Je ne vais pas être énervé toute la semaine. Après le match, j'étais objectif, nous avons perdu deux points. A ce moment de la saison, c'est normal de devoir faire au mieux et je pense que nous n'avons pas fait de notre mieux contre Auxerre", a dit le technicien italien.

"Contre Sochaux, cela sera une autre partie. Nous nous sommes bien entraînés cette semaine. Nous sommes revenus sur les problèmes rencontrés contre Auxerre et j'espère que nous aurons une autre attitude dimanche."

Il n'en demeure pas mois qu'en un mois, le PSG n'a pris que cinq points sur 12 possibles en championnat, un rythme un peu faible pour un prétendant au titre.

Et face à Sochaux, les Parisiens devront encore être méfiants, comme les prévient Ancelotti: "Sochaux est une équipe qui aime jouer au ballon. Peut-être qu'ils vont nous attendre un peu défensivement. Il ne faut pas oublier que Sochaux a gagné quatre des six derniers matches qu'il a disputés", a-t-il souligné.

"FAIRE PREUVE DE CARACTÈRE"

"Il faudra faire preuve de caractère. Le caractère, nous l'avons d'ailleurs montré à plusieurs reprises déjà. Nous avons égalisé de manière incroyable dans les dernières minutes de la rencontre contre Lyon (4-4) ou Montpellier (2-2). Je pense que nous avons toutes les qualités pour essayer de décrocher le titre de champion", a-t-il poursuivi.

"Naturellement il y a de la pression mais c'est normal à ce moment de la saison (...) La pression est quelquefois un bon carburant pour avancer."

Vendredi, Thiago Motta, ex-joueur du Barça et de l'Inter Milan, ne tenait pas un autre discours lors d'une conférence de presse au Camp des Loges.

"Je ne vois pas de danger concret. Nous nous entraînons chaque jour en donnant le maximum. Montpellier est aussi dans cet état d'esprit et ce sera le cas jusqu'au bout. L'équipe est unie et concentrée vers un objectif commun à atteindre", a dit l'international italien.

L'objectif commun est clairement le titre mais Motta ne veux pas se projeter au-delà de la rencontre à venir.

"Il faut d'abord s'attacher à gagner le prochain (match). Dimanche, ce ne sera pas facile et on le sait. On doit donc être à 100% de nos moyens et nous aurons ensuite tout le temps de penser aux échéances qui suivront", a-t-il dit.

Chrystel Boulet-Euchin avec Olivier Guillemain, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant