Ligue 1: le PSG se dope à la concurrence

le
0
LA CONCURRENCE EN INTERNE, UN MOTEUR PUISSANT POUR LES PARISIENS
LA CONCURRENCE EN INTERNE, UN MOTEUR PUISSANT POUR LES PARISIENS

par Olivier Guillemain

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, Yvelines (Reuters) - La concurrence s'est accrue cet été au PSG avec les arrivées de nombreux joueurs de calibre international mais Carlo Ancelotti y voit davantage un levier pour galvaniser ses troupes qu'une source de problèmes au sein du vestiaire parisien.

"Je pense que cela les stimule. Si on veut faire une bonne saison sur tous les tableaux, on en a besoin, c'est comme un carburant", a expliqué l'entraîneur italien vendredi en conférence de presse, à la veille d'un déplacement à Bastia pour la sixième journée de Ligue 1.

Ces propos pourraient relever de la langue de bois mais les prestations individuelles au PSG ces dernières semaines tendent à donner raison à Carlo Ancelotti.

Les exemples de joueurs qui ont élevé leur niveau et semblent prêts à tout donner pour prouver qu'ils ont leur place sur le terrain sont en effet légion.

Mis sous pression par l'arrivée de l'international néerlandais Gregory Van der Wiel, le latéral droit Christophe Jallet fait partie de ceux-là.

Auteur d'un début de saison terne, le capitaine du PSG monte en puissance depuis le début du mois et ses bonnes performances en club lui ont valu d'être titularisé par Didier Deschamps en équipe de France contre la Biélorussie.

Un nouveau destin chez les Bleus qu'a également connu son partenaire Mamadou Sakho, revenu aujourd'hui à son meilleur niveau après une fin de saison dernière compliquée.

Loin d'être fragilisé par l'arrivée au PSG de Thiago Silva, considéré comme l'un des meilleurs défenseurs centraux au monde, l'ancien capitaine parisien a réagi de la plus belle des façons.

Mardi soir, après la large victoire du PSG en Ligue des champions contre le Dynamo Kiev (4-1), Carlo Ancelotti s'était dit ravi d'avoir des problèmes de riche en charnière centrale.

"LA SAISON EST TRÈS LONGUE"

"Je suis très content de pouvoir disposer de trois grands défenseurs centraux et de pouvoir faire des petites rotations", avait-il dit avec un sourire en coin, alors que ses homologues jugent souvent leur charnière inamovible.

A la veille d'affronter Bastia, l'entraîneur italien a également loué l'état d'esprit et la qualité de jeu affichés en Ligue des champions par son trio du milieu de terrain qui, avant cette rencontre, ne totalisait aucun match de C1.

"Clément Chantôme, Marco Verratti et Blaise Matuidi ont fait une prestation énorme. Fantastique", a-t-il dit à propos de ces trois joueurs qui ont su profiter des absences de leurs concurrents directs -Thiago Motta, Mohamed Sissoko et Mathieu Bodmer- pour se montrer sous leur meilleur jour.

Si la théorie de la concurrence dopante marche à plein en défense et au milieu de terrain, elle est plus discutable en attaque, où seul semble en profiter Jérémy Ménez, sous la menace de l'Argentin Ezequiel Lavezzi, recruté à prix d'or à Naples.

A côté de Zlatan Ibrahimovic et de Javier Pastore, auteur face à Kiev d'un de ses matches les plus aboutis à Paris, il reste peu de place pour Guillaume Hoarau, Kevin Gameiro et Nenê.

A l'exception du Brésilien qui boude depuis le début de la saison et se dirige de plus en plus vers un départ lors du mercato de janvier, Carlo Ancelotti juge ces joueurs toujours précieux, même sur le banc.

"Evidemment, ceux qui n'ont pas eu la possibilité de jouer ne sont pas contents. Mais la saison est très longue et Kevin, Guillaume ou d'autres joueurs auront la possibilité de jouer", a-t-il souligné.

"Je pense que je dois les remercier quelque part car même s'ils ne sont pas contents, ils encouragent énormément l'équipe et font en sorte que l'ambiance soit bonne", a-t-il poursuivi.

"Pour un entraîneur, c'est la chose la plus difficile. Il doit compter sur la responsabilité et sur le professionnalisme des joueurs. Ici, ils le sont et ils auront des opportunités dans le futur."

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant