Ligue 1: le PSG réussit sa préparation avant le Barça

le
0
LE PSG BAT MONTPELLIER 1-0
LE PSG BAT MONTPELLIER 1-0

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain s'est offert vendredi soir au Parc des Princes une petite victoire 1-0 sur Montpellier en ligue 1 et peut désormais se tourner vers son match de Ligue des champions contre Barcelone avec la satisfaction du devoir accompli.

En attendant la première manche de leur quart de finale européen, mardi, les joueurs de Carlo Ancelotti ont fait de l'ordre en championnat en ouverture de la 30e journée: ils ont provisoirement huit points d'avance sur Lyon.

Mais tout n'a pas été facile pour le PSG qui a buté pendant 79 minutes sur la défense des champions de France en titre avant de trouver la solution grâce à une action menée par Jérémy Ménez et Zlatan Ibrahimovic et conclue par Kevin Gameiro.

L'attaquant, qui doit souvent se contenter de bouts de matches, en est désormais à six buts cette saison en championnat.

Sans écraser le match, le PSG a tout de même donné dans l'ensemble une impression de maîtrise après un gros quart d'heure de mise en route. Le tout avec une équipe sans doute proche de celle qui affrontera mardi le Barça de Lionel Messi.

Certes, le Brésilien Lucas n'était pas encore remis de sa blessure à la cheville, mais les cadres comme le milieu de terrain Blaise Matuidi ou "Ibra" étaient bien sur la pelouse au coup d'envoi.

"On n'a pas trop été inquiété", a commenté au micro de Canal + le buteur du jour, qui n'a passé qu'une vingtaine de minutes sur le terrain. "Ce n'est pas facile dans la tête, mais je montre, au coach et aux supporters, qu'on peut compter sur moi."

"Même si ce n'est pas facile tous les jours, on essaie de voir les choses du bon côté et garder le moral."

Petit à petit, les Parisiens ont trouvé leurs repères. Et Jérémy Ménez, qui n'avait plus été titulaire en Ligue 1 depuis début février, aurait pu obtenir un penalty à la 26e minute lorsqu'il a été accroché dans la surface de réparation adverse.

Dans la foulée, Zlatan Ibrahimovic a décoché une frappe surpuissante qui n'a pas trouvé le cadre.

"ON N'AURA PAS LA VIE FACILE"

A l'image de cette occasion ratée, le Suédois ne s'est pas toujours montré sous son meilleur jour, comme à la 40e minute quand il s'est précipité pour tirer alors qu'il était parfaitement seul sur le côté de la surface de réparation.

Faute de trouver le but, l'ancien joueur du Barça est souvent descendu sur le terrain pour organiser le jeu, sans jamais paniquer.

En début de deuxième période, les attaquants du PSG ont relancé les offensives, encore une fois en vain. Jérémy Ménez a notamment raté le cadre sur une remise de la tête de Zlatan Ibrahimovic à la 52e minute.

Mais, à force d'essayer sans perdre leur sang-froid, ils ont fini par débloquer la situation grâce à l'ancien Lorientais Kevin Gameiro.

"Aujourd'hui c'était un match difficile", a diagnostiqué le gardien Salvatore Sirigu en référence à l'accumulation des matches, entre les rendez-vous en équipe nationale et la Ligue des champions.

L'Italien a toutefois refusé de considérer que la course au titre était définitivement jouée.

"On sait que le reste du chemin va être difficile et qu'on n'aura pas la vie facile jusqu'au match de Lorient (lors de la dernière journée)", a estimé Salvatore Sirigu.

Mais avant le sprint des huit dernières journées, ses coéquipiers se sont donné le droit de penser à l'Europe grâce à cette victoire, seulement la deuxième au mois de mars toutes compétitions confondues.

De son côté, Montpellier reste à la septième place avec 45 points.

Simon Carraud, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant