Ligue 1: le PSG reprend le large en battant l'OM

le
0
LE PSG BAT MARSEILLE 2-0 POUR LES DÉBUTS DE BECKHAM
LE PSG BAT MARSEILLE 2-0 POUR LES DÉBUTS DE BECKHAM

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a remporté le grand classique de la Ligue 1 qui l'opposait dimanche à l'OM (2-0) pour reprendre le large en tête du championnat avec désormais trois points d'avance sur son dauphin lyonnais.

Le PSG a rapidement ouvert le score dès la onzième minute, grâce à une frappe de Lucas déviée par le Marseillais Nicolas N'Koulou.

En toute fin de match, Zlatan Ibrahimovic a repris du genou un centre de Jérémy Ménez, bien servi par David Beckham ovationné lors de son entrée en jeu à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire.

L'Olympique de Marseille, auteur d'une bonne prestation, pourra nourrir quelques regrets. Le club reste troisième mais compte désormais huit points de retard sur son adversaire du soir.

L'Olympique Lyonnais est deuxième avec 51 points en 26 matches, et reste donc à trois longueurs de Paris.

Trois jours après son élimination à la dernière minute contre Tottenham en seizièmes de finale de la Ligue Europa, Lyon a été bousculé par Lorient, qui lui avait déjà livré un duel magnifique au match aller.

Les Merlus ont fait jeu égal avec les Lyonnais, voire mieux, pendant toute la première période mais les Gones ont pris, six minutes après la pause, un avantage décisif grâce à Rachid Ghezzal.

"C'est sûr qu'il commençait à se faire attendre", a dit le jeune attaquant de 20 ans à propos de ce premier but, marqué lors du 11e match de Ligue 1 de sa carrière.

"J'ai la chance de le mettre à Gerland, on prend les trois points, on s'installe comme leader avant le match de ce soir, c'est tout 'bénéf'", a-t-il ajouté au micro de beIN Sport.

BORDEAUX CALE ENCORE

Jérémie Aliadière avait ouvert le score pour les Bretons de la tête à la suite d'un corner à la 10e minute et Lisandro Lopez, préféré en pointe à Bafétimbi Gomis, avait égalisé à 1-1 d'une belle frappe en pivot (23e).

Si les meilleures occasions ont été Lorientaises avant la pause -frappe de Kevin Monnet-Paquet sur le poteau (32e), tentative de Benjamin Corgnet repoussée par Rémy Vercoutre (37e)-, l'OL a tenu avant de s'en remettre, comme souvent cette saison, à sa jeunesse.

Quelques minutes après le retour des vestiaires, Ghezzal a hérité seul face au but d'un ballon repoussé par le gardien Fabien Audard sur une tête de Lisandro, et a envoyé Lyon vers le sommet du championnat.

A la toute fin d'une deuxième période moins haletante mais tout aussi engagée, Arnold Mvuemba, ancien Lorientais, a surgi pour sceller avec le troisième but le 15e succès lyonnais de la saison.

L'équipe de Brest s'est donné de l'air en bas du classement grâce à une victoire 2-0 sur la pelouse de Bordeaux dimanche après-midi.

Un but contre son camp du défenseur Benoît Trémoulinas après 20 minutes de jeu et un penalty transformé par Ahmed Kantari dix minutes avant la fin du temps réglementaire ont permis à Brest de gagner deux places au classement. Ils profitent des nuls de Bastia et Sochaux pour accéder à la 14e place.

C'est la troisième défaite consécutive pour les Bordelais, qui perdent une place et se retrouvent dixièmes de Ligue 1.

Gregory Blachier et Corentin Dautreppe, édité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant