Ligue 1 : le PSG puni par le réalisme des Verts

le , mis à jour le
0
Il s'agissait du millième match au Parc des princes.
Il s'agissait du millième match au Parc des princes.

Au terme d'un match ennuyeux et se jouant sur un faible rythme, le Paris SG a été tenu en échec vendredi soir (1-1) par l'AS Saint-Étienne en ouverture de la 4e journée. Lucas Moura a marqué sur penalty à la 64e minute et semblait avoir donné la victoire pour Paris. Mais les Stéphanois sont revenus au score de manière inespérée en fin de match grâce à Robert Beric. Même si l'ASSE n'a absolument rien montré, cette égalisation peut paraître justifiée, puisque le penalty amenant le but parisien a été généreusement accordé par l'arbitre M. Bastien, la faute de Malcuit sur Matuidi ayant été commise en dehors de la surface.

Peu imaginatif sur le plan offensif, friable en défense, une chose est sûre : ce PSG n'est pas au point. Après la défaite face à Monaco, l'entraîneur avait voulu remettre ses troupes dans un petit confort, celui du fameux milieu à trois Verratti-Motta-Matuidi. Mais ce revirement tactique n'a pas amélioré le jeu parisien avec une équipe quasi inoffensive en première période et une possession de balle à près de 70 %, mais stérile. Unai Emery a fait du Laurent Blanc ce soir en semblant privilégier le coaching de gestion au détriment du coaching tactique. Dans la perspective du choc face à Arsenal en C1 mardi prochain, les habituels remplaçants (Ben Arfa, Meunier, Matuidi, Jesé) ont été titulaires. Mais seul Blaise Matuidi a réellement saisi sa chance en livrant une partition correcte ce soir.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant