Ligue 1: le PSG, l'OL et l'OM dans un mouchoir de poche

le
0
LE PSG, L'OL ET L'OM À ÉGALITÉ DE POINTS EN LIGUE 1
LE PSG, L'OL ET L'OM À ÉGALITÉ DE POINTS EN LIGUE 1

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a pris dimanche la tête de la Ligue 1 après sa victoire sur Lyon (1-0) mais ne doit sa place sur la première marche du podium du championnat de France qu'à une meilleure différence de buts.

Le PSG compte 35 points, tout comme Lyon, deuxième, et Marseille, troisième après sa victoire (1-0) samedi à Toulouse.

Lorient occupe la quatrième place à cinq longueurs du trio de tête devant Nice et Rennes (29 points chacune), ces trois équipes s'étant imposées ce week-end.

Blaise Matuidi a offert à Paris - que l'on disait en crise il y a encore un mois et qui vient d'enchaîner trois probants succès en championnat - un précieux succès en inscrivant le seul but face à Lyon en toute fin d'une première période pourtant dominée par l'OL.

Plus réalistes, les Parisiens ont marqué sur un contre et une passe décisive de leur star Zlatan Ibrahimovic qui a parfaitement servi Matuidi, venu ruiner les espoirs lyonnais de conserver la tête du classement.

"Le football est bizarre. Il y a eu une très bonne réaction des joueurs sur les quatre derniers matches", a dit Carlo Ancelotti, l'entraîneur parisien en évoquant trois victoires en Ligue 1 - 4-0 contre Evian-Thonon-Gaillard et à Valenciennes, puis 1-0 contre Lyon -, et un succès européen sur Porto.

"On a une équipe solide défensivement mais Lyon a montré de très bonnes qualités, beaucoup de caractère et c'est certainement un très sérieux rival pour le titre."

L'entraîneur du "rival", Rémi Garde, nourrissait cependant quelques regrets à l'issue d'une rencontre où Lyon aurait pu ouvrir le score avant de se faire coiffer sur le poteau.

"Globalement, on a très bien géré la première mi-temps. A la fin oui, on était plus fatigué car on a fait le jeu. J'ai envie de continuer à y croire (au titre) et à croire que l'équipe est sur le bon chemin", a dit le technicien lyonnais.

LES POURSUIVANTS SE BOUSCULENT

Elie Baup, son alter ego à Marseille, peut lui aussi poursuivre le rêve d'un nouveau titre. A la peine à domicile, l'OM sait se ressaisir à l'extérieur où il a enchaîné à Toulouse une troisième victoire d'affilée.

Un but d'André-Pierre Gignac, de retour de blessure, a donné la victoire à l'OM dans un match où les Marseillais ont peiné mais ont donc réussi à garder le contact avec Paris et Lyon.

Si la course en tête est serrée, les équipes se bousculent également dans le peloton des poursuivants puisque huit équipes se tiennent en quatre points.

La première d'entre elles, Lorient, doit sa quatrième place et ses 30 points à une probante victoire 2-0 à Saint-Etienne dimanche.

Nice, vainqueur d'Evian sur le fil (3-2) grâce au premier but en professionnel de Neal Maupay, 16 ans et quatre mois, et Rennes, qui a battu Valenciennes (2-0) suivent avec 28 points.

Suit Bordeaux, qui a ramené le match nul de Nancy (1-1) à dix contre onze et compte 28 points, un de plus que Saint-Etienne. Nancy, pourtant invaincu depuis six matches - mais autant de nuls -, retrouve sa place de lanterne rouge.

Montpellier, champion de France en titre, Valenciennes et Lille totalisent 26 unités, même si elle ont connu des destins différents lors de cette journée.

Le club de l'Hérault a fait forte impression en marquant à quatre reprises face à Bastia, tandis que Lille est allé chercher un match nul heureux sur le terrain de Reims (1-1).

Le week-end prochain, le podium restera la possession du PSG, de l'OL et de l'OM.

Reste à savoir dans quel ordre alors que Paris se déplace à Brest vendredi, Lyon reçoit Nice samedi et Marseille accueille Saint-Etienne lors de l'ultime rencontre de la 19e journée, dimanche.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant