Ligue 1: le PSG et l'OM tirent leur épingle du jeu

le
0
MARSEILLE ET PARIS EN TÊTE DU CHAMPIONNAT
MARSEILLE ET PARIS EN TÊTE DU CHAMPIONNAT

PARIS (Reuters) - En "crise" il y a une semaine, le PSG est apparu ce week-end avec Marseille comme le grand vainqueur de la 14e journée de Ligue 1 à l'issue de laquelle le club de la capitale a retrouvé son fauteuil de leader.

Délogés le week-end dernier du sommet du championnat après une défaite épique face à Rennes, les Parisiens ont repris leur bien à la faveur d'une large victoire face à Troyes, pulvérisé 4-0 au Parc des Princes.

Mais si les hommes de Carlo Ancelotti doivent dire "merci" à quelqu'un, c'est avant tout à Bordeaux et à Lyon, deux rivaux dans la course au titre qui se sont inclinés dimanche respectivement à Montpellier (1-0) et à Toulouse (3-0).

Ces deux résultats ont fait les affaires du PSG mais aussi celles de Marseille, vainqueur de Lille en match de clôture grâce à un but de Jordan Ayew, une grande prestation de Steve Mandanda et une supériorité numérique pendant plus de 45 minutes.

Au classement, le PSG et l'OM comptent désormais chacun 26 points, les Parisiens étant leaders en raison d'une meilleure différence de buts.

Saint-Etienne, vainqueur vendredi de Valenciennes (1-0) est troisième avec 25 unités, tout comme Lyon, quatrième à cause d'un goal-average défavorable.

Malgré cette conjoncture favorable, le PSG risque toutefois de perdre son statut de roi de la Ligue 1 assez rapidement.

Et ce dès mercredi soir, puisque Marseille et Lyon, qui n'avaient pas disputé la 10e journée, en raison du mistral, se retrouveront au stade Vélodrome pour rattraper ce match en retard, un soir de Coupe de la Ligue.

CLAQUE POUR L'OL

Engagés cette semaine en Ligue Europa et désormais qualifiés pour les seizièmes de finale, Bordeaux et l'OL ont donc craqué à l'heure de sortir les muscles.

Les Girondins ont été victimes de la hargne du champion en titre qui, livrant enfin un match plein à la Mosson, a décroché sa deuxième victoire de la saison à domicile grâce à un but de Rémy Cabella, une demi-volée en angle fermé.

De son côté, l'OL a pris une véritable claque au Stadium de Toulouse, lui qui n'avait plus perdu en championnat depuis près de deux mois.

Dominé et sans véritable idée, l'équipe de Rémi Garde a subi les foudres de Wissam Ben Yedder, auteur d'un doublé et d'une passe décisive pour Etienne Capoue.

Avec ce match plein, l'attaquant toulousain retrouve sa place de dauphin au classement des buteurs avec neuf réalisations derrière Zlatan Ibrahimovic qui a fait mieux samedi face à Troyes en marquant à deux reprises et en distillant deux balles de but.

Après avoir traversé un vrai trou d'air de trois défaites, Toulouse semble donc revenir aux affaires et pointe désormais à la septième place.

L'autre bonne opération de cette 14e journée est à mettre au crédit d'Evian-Thonon-Gaillard qui à la faveur d'une victoire froide et clinique à Rennes (1-0), s'est extirpé de la zone de relégation pour pointer au 17e rang.

Nice a aussi signé une bonne performance en remportant sa première victoire de la saison à l'extérieur à Sochaux (1-0), qui lui repasse dans la zone rouge, 18e.

Bastia a gagné à dix contre Lorient au courage (2-1), Reims et Brest ont fait match nul (0-0) et Ajaccio a écoeuré Nancy en égalisant dans le dernier quart d'heure grâce à une panenka d'Adrian Mutu.

Olivier Guillemain, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant