Ligue 1: le PSG et l'OM gagnent sans flamber

le
0
LE PSG DOMINE TOULOUSE 2-0 ET VIRE EN TÊTE
LE PSG DOMINE TOULOUSE 2-0 ET VIRE EN TÊTE

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain et Marseille n'ont pas assuré le spectacle samedi mais ont rempli leur contrat en signant chacun une victoire en Ligue 1 à quelques jours de leur prochaine soirée européenne.

Non contents de préparer leur match de Ligue des champions, les Parisiens ont économisé leurs forces lors de leur succès 2-0 sur Toulouse au Parc des Princes et ravi la première place à Monaco, au moins jusqu'à dimanche soir.

Le PSG compte 18 points, contre 17 pour les Monégasques, qui se déplaceront à Reims pour clore la huitième journée, et 17 également pour l'OM, vainqueur 2-0 à Lorient.

Au Parc des Princes, l'entraîneur Laurent Blanc avait choisi de faire souffler quelques uns de ses titulaires habituels, comme le milieu de terrain Blaise Matuidi, avant d'affronter mercredi le Benfica Lisbonne.

Avec cette équipe en partie renouvelée, le PSG n'a jamais véritablement accéléré le jeu mais a fait le nécessaire grâce à un but du défenseur Marquinhos à la suite d'un corner (41e) et un penalty converti par Edinson Cavani (79e).

"On a fait l'essentiel", s'est félicité Blaise Matuidi, entré en fin de match, sur Canal+. "Qu'est ce qu'on demande dans le football ? C'est de gagner. Pour être champion, il faut gagner, c'est ce qu'on fait", a-t-il dit.

"L'équipe a été construite pour ça, pour l'esprit de la gagne", a ajouté le milieu de terrain.

Face à ces monstres froids, la défense à cinq et le milieu de terrain de Toulouse ont bien tenu le coup mais les hommes d'Alain Casanova ont payé leur manque de joueurs offensifs de très haut niveau.

Le TFC, qui avait tenu l'OM et Monaco en échec ces dernières semaines, pointe à la 13e place avec neuf points.

"MATURITÉ"

En Bretagne, l'OM a ouvert le score à la 58e minute sur un coup-franc direct de Mathieu Valbuena et assuré son succès dans le temps additionnel grâce à André Ayew.

"Ce n'était pas un match facile, on a enchaîné beaucoup de matches, mais on n'a pas pris de but, on a été costaud", a relevé André Ayew sur beIN Sport. "On fait preuve de maturité", a ajouté le Ghanéen.

Il en faudra un peu plus mardi soir en Ligue des champions sur le terrain du Borussia Dortmund, un adversaire a priori plus redoutable que Lorient, mais aussi dimanche prochain pour la réception du PSG.

La puissance et les mouvements de Vincent Aboubakar, aligné en pointe, ont fait mal à la charnière Lucas Mendes - Nicolas Nkoulou, souvent à la faute voire à la limite de la rupture.

L'OM s'est réveillé autour de la 40e minute avec deux occasions de Mathieu Valbuena, chaque fois servi par André Ayew. La première l'a vu frapper à côté, la seconde manquer sa reprise.

Mais le meneur de l'équipe de France, seul joueur de son équipe à vraiment créer du jeu en première période, a su être décisif sur un coup franc peu avant l'heure de jeu, après une faute sur Giannelli Imbula.

André Ayew, actif et précieux défensivement, a mis fin au suspense dans la dernière minute du temps réglementaire en ajustant Fabien Audard de près.

L'OM a conservé sa place sur le podium avec trois longueurs d'avance sur Nice, qui a battu Guingamp 1-0, et sur Lille, qui a souligné les carences de Lyon, en particulier au milieu de terrain, lors du match nul 0-0 entre les deux équipes.

"L'équipe a tout donné, avec nos limites du moment (...). On n'a pas trop de regrets sur la soirée", a estimé l'entraîneur lyonnais, Rémi Garde, en conférence de presse.

"Il manquait pratiquement neuf joueurs, il faut arrêter d'être exigeant. Lille a fait souffrir plusieurs équipes depuis le début de saison", a ajouté le technicien de l'OL, qui n'a gagné qu'un seul de ses neuf derniers matches.

Saint-Etienne suit Lille et Nice avec 13 points. A Geoffroy-Guichard, les Verts prenaient le chemin de la victoire contre Bastia mais ils ont craqué dans les dix dernières minutes et fini sur un nul 2-2.

Dans le bas de tableau, Sochaux a signé contre Valenciennes sa première victoire de la saison (2-0) et Bordeaux a fait match nul 1-1 sur la pelouse d'Evian.

Gregory Blachier et Simon Carraud, avec André Assier à Lyon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant