Ligue 1: le PSG bat facilement l'OM et Cavani signe son retour

le
0
LE PSG REMPORTE LE ?CLASICO? 2-0
LE PSG REMPORTE LE ?CLASICO? 2-0

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a pris huit points d'avance en tête de la Ligue 1 dimanche en battant aisément l'Olympique de Marseille (2-0) au Parc des Princes où Edinson Cavani a célébré son retour de blessure par un but.

L'Uruguayen n'avait plus joué depuis quatre semaines en raison d'une blessure à une cuisse et n'a eu besoin que de dix minutes pour inscrire son 14e but de la saison en championnat, sur un centre de Gregory Van der Wiel (79e).

Maxwell, déjà buteur à l'aller au Stade Vélodrome, avait ouvert le score à la 50e en battant Steve Mandanda de près sur un service de Zlatan Ibrahimovic.

Au classement, le PSG compte 64 points après 27 journées contre 56 à Monaco, deuxième, battu 2-0 à Saint-Etienne samedi.

Le PSG se rapproche encore d'un deuxième titre consécutif, ce qui serait une première, loin devant la troisième place qu'a reprise Lille, vainqueur 3-2 à Ajaccio, avec un point d'avance sur les Verts - 49 unités contre 48.

Marseille, lui, est cinquième à six points des Lillois qui l'ont emporté grâce à un triplé de Salomon Kalou, dont deux penalties, et ont fini à dix dans un match tendu à l'arbitrage très contesté. Lyon, tenu en échec par Montpellier (0-0), est un point plus loin, à la sixième place.

Dans le choc de la soirée, au Parc des Princes, le PSG n'a jamais donné l'impression de forcer son talent et aurait pu mener très rapidement 2-0 si ses attaquants de côté avaient eu un peu plus de réussite.

D'abord Ezequiel Lavezzi qui, trouvé par Lucas Moura, a contourné le gardien olympien Steve Mandanda avant de manquer le but vide dans une position excentrée (7e).

Ensuite Lucas, qui aurait pu marquer un des buts de l'année à la 13e minute quand il a hérité du ballon dans son camp, a traversé tout le terrain et piqué son ballon au-dessus de Mandanda mais a vu Rod Fanni dégager sur la ligne.

Dominateur sans se créer d'autres occasions franches à part une tête d'Ibrahimovic de peu à côté (44e), Paris a logiquement ouvert le score à la 50e par Maxwell, servi par le Suédois dans la surface et qui a facilement ajusté Mandanda.

L'OM, qui avait été solide après l'occasion de Lucas sans non plus s'offrir d'opportunités, si ce n'est sur une frappe enroulée de Mathieu Valbuena (25e), n'a jamais paru capable de revenir dans le match.

Et Cavani a donc marqué le deuxième but à la 79e sur un centre de Gregory Van der Wiel, qui avait été parfaitement lancé à une touche par Marco Verratti, encore brillant dans l'entre-jeu.

(Gregory Blachier, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant