Ligue 1: le PSG au pied du mur vert

le
0
Ligue 1: le PSG au pied du mur vert
Ligue 1: le PSG au pied du mur vert

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain ne peut pas se permettre un faux-pas ce mercredi soir au Parc des Princes face à Saint-Etienne s'il souhaite conserver le contact avec Montpellier dans sa quête du titre de champion de France.

Après sa défaite à Lille dimanche à Lille (2-1), le club parisien pointait à cinq longueurs des Héraultais à quatre journées de l'épilogue, et avec une différence de buts moins avantageuse.

Montpellier, qui jouait mardi en match avancé de la 35e journée, a cependant raté l'occasion de prendre le large en concédant le nul (2-2) sur son terrain face à Evian TG, portant seulement à six points son avance sur le club de la capitale.

Malgré quelques coups d'éclat, comme la nette victoire (6-1) face à Sochaux il y a dix jours, la constellation de vedettes assemblée sous la houlette de Carlo Ancelotti n'est jamais parvenue à se forger un fond de jeu qui l'autoriserait à revendiquer sans contestation aucune la première place.

Et elle accueille une formation stéphanoise ambitieuse, sixième au classement et toujours en lice pour une place européenne.

Encensé pour son palmarès à son arrivée au club lors du mercato d'hiver, Carlo Ancelotti doit désormais faire face à certaines critiques pour ses choix tactiques, mais préfère ne pas épiloguer sur le revers en terre nordiste.

"J'attends de mes joueurs une réaction. Nous devons regarder vers l'avant, nous n'avons pas le temps de penser à Lille mais nous devons nous focaliser sur Saint-Etienne", a déclaré l'entraîneur italien mardi lors d'une conférence de presse plus courte que d'habitude.

"Les dirigeants sont satisfaits du travail accompli et savent qu'une première année est difficile. Il n'y a pas de problème. Je suis sûr que le PSG sera compétitif en France et en Europe", a-t-il assuré, en répétant son souhait de travailler sur le long terme avec le PSG.

L'EUROPE OBSÈDE LES VERTS

Ancelotti a laissé entendre qu'il pourrait se passer mercredi des services du défenseur central français Mamadou Sakho, dont l'expulsion à Lille à vingt minutes de la fin avait coûté cher au club parisien. Il pourrait être remplacé par Diego Lugano ou Zoumana Camara, a-t-il précisé, avant de tresser des louanges aux visiteurs

"Saint-Etienne, c'est une équipe rapide, offensive, très dangereuse. Ils jouent vite devant et pratiquent un bon football. Mais la vitesse ce n'est pas le plus important, c'est l'intelligence qui compte sinon on ferait jouer (le sprinter jamaïcain Usain) Bolt", a-t-il dit.

Pour l'ASSE, renouer avec la scène européenne que les Verts, depuis leur épopée des années 1970 et 1980, n'ont fréquentée qu'une seule fois, il y a quatre ans en Coupe de l'UEFA, constitue plus qu'un rêve.

L'Europe obsède presque: "Nous sommes fiers d'avoir déjà 56 points à notre compteur et l'Europe, on y pense, on le dit haut et fort", avoue Kurt Zouma, le jeune défenseur stéphanois.

Au coeur d'un peloton de quatre équipes qu'ils forment avec Rennes, Lyon et Toulouse et qui visent les 4e et 5e places de la Ligue 1, qualificatives pour la Ligue Europa depuis la victoire de Lyon en Coupe de France, les Stéphanois affichent la couleur.

"Nous voulons battre le record de points de 2008", rappelle Christophe Galtier. "Il était de 58 points. Il nous en manque deux mais l'Europe se jouera plus haut. Il faudra au moins 62 points. Nous savons ce qui nous reste donc à faire au cours des quatre derniers matches de la saison."

Pour le coach stéphanois, le poids du résultat repose cependant davantage sur les épaules des Parisiens.

"Paris a la pression, car Lille est juste derrière. C'est leur problème mais nous, nous n'avons pas de pression. Le Parc des Princes, c'est un endroit idéal pour faire un vrai bon match."

Pour cette rencontre, Christophe Galtier pourra compter sur l'ensemble de ses forces à l'exception de l'attaquant Lynel Kitambala.

Pascal Liétout, avec André Assier à Lyon, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant