Ligue 1: le PSG à Dijon pour s'ancrer au sommet

le
0
LE PSG VEUT RENFORCER SA POSITION DE LEADER
LE PSG VEUT RENFORCER SA POSITION DE LEADER

PARIS (Reuters) - Redevenu leader du championnat le week-end dernier, le Paris Saint-Germain se rend dimanche à Dijon avec la volonté de conforter sa première place face à un promu qui lutte pour ne pas être rétrogradé en fin de saison.

En cas de nul ou de défaite, les Parisiens devront attendre la fin de soirée et l'issue de la rencontre entre Montpellier et Caen pour connaître leur position au classement.

Dijon et le PSG commencent à bien se connaître. Il s'agit de la quatrième confrontation cette saison entre les deux clubs et le PSG mène 2-1.

Dijon avait éliminé le PSG en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (3-2) avant que les Parisiens ne se vengent au même stade en Coupe de France (1-0). En Ligue 1 au match aller au Parc, les Parisiens s'étaient imposés 2-0.

Chez les Parisiens, la confiance est là. L'équipe n'a plus perdu en championnat depuis la 15e journée et la claque reçue au Vélodrome (3-0) le 27 novembre.

Invaincu depuis son arrivée début janvier, Carlo Ancelotti affiche ses certitudes et son ambition. "Nous avons confiance, nous avons fait un bon match contre Ajaccio (4-1) et nous voulons rester en tête de la Ligue 1 ", a-t-il déclaré samedi.

Le coach italien ne sous-estime pas Dijon, qui ne possède qu'une longueur d'avance sur le premier relégable, Nancy. "C'est une équipe qui a besoin de points et nous devons faire attention", souligne-t-il.

Ancelotti ne compte pas en tout cas sur une baisse de régime de Montpellier, qui talonne le PSG à un point. "Je ne pense pas que Montpellier va craquer. Ils seront là dans les derniers matches car c'est une bonne équipe, avec une très bonne organisation", estime-t-il.

SISSOKO REMPLACE MOTTA

Le PSG devra se passer des services de son milieu de terrain défensif Thiago Motta, suspendu. Le joueur, arrivé de l'Inter Milan à la trêve hivernale, a rapidement trouvé ses marques et s'est imposé comme un rouage essentiel de la machine parisienne.

"Tous les ballons passent par lui et il a une grande expérience du très haut niveau. Après, je pense que nous avons un effectif qui peut nous permettre de pallier cette absence", juge Blaise Matuidi, qui sera associé au milieu à l'ancien de la Juventus Turin Mohamed Sissoko.

Outre Thiago Motta, le milieu de terrain Mathieu Bodmer et les défenseurs Maxwell et Milan Bisevac sont blessés, ce qui complique la tâche d'Ancelotti en défense. Le doute subsiste surtout pour les postes de latéraux, où Marcos Ceara, Christophe Jallet et Siaka Tiéné sont en balance.

Guillaume Hoarau est confirmé à la pointe de l'attaque aux dépens de son compère Kevin Gameiro. "Il a la confiance, il a marqué quatre buts en trois matches, c'est donc juste qu'il soit titulaire", note Ancelotti.

Dans un stade Gaston-Gérard qui fera le plein, les Parisiens risquent de ne pas bénéficier de l'appui de tous leurs supporters.

Après plusieurs incidents, le PSG a remis en vigueur l'obligation pour les supporters de s'inscrire auprès du club pour les déplacements. Des mesures exceptionnelles de police ont également été prises par la préfecture de la Côte d'Or pour prévenir toute violence.

Pascal Liétout, avec Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant