Ligue 1: Laurent Blanc ne veut pas d'un PSG seulement à réaction

le
0
LAURENT BLANC SOUHAITE QUE LE PSG SE MONTRE DAVANTAGE OFFENSIF
LAURENT BLANC SOUHAITE QUE LE PSG SE MONTRE DAVANTAGE OFFENSIF

par Olivier Guillemain

CLAIREFONTAINE, Yvelines (Reuters) - Laurent Blanc a répété vendredi que le PSG n'était pas encore tout à fait prêt physiquement et que son équipe était encore trop dans la réaction, pas assez dans l'action.

Les deux premières sorties officielles du "Président" sur le banc du club de la capitale, une victoire poussive lors du Trophée des champions sur Bordeaux (2-1) et un match nul en championnat contre Montpellier (1-1), l'en ont convaincu.

A chaque fois, le PSG a réalisé une mauvaise entame de match. Et à chaque fois, le champion de France a dû cravacher pour revenir dans la partie.

"Depuis le Trophée des champions, on est plus dans la réaction que dans l'action. J'espère que cela va changer", a souligné Laurent Blanc en conférence de presse à Clairefontaine, où le PSG s'entraîne encore, le Camp des Loges étant toujours en travaux.

"A domicile dimanche, contre Ajaccio, il va falloir essayer de changer de tendance. Espérons qu'on arrive à emballer le match."

Le gardien de but du PSG Salvatore Sirigu, invité lui aussi à s'exprimer, a tenu le même discours sur cette phase de rodage dans laquelle se trouve le champion sortant.

"Notre objectif dimanche, comme pour tous les autres matches de la saison d'ailleurs, sera de démarrer fort, de s'imposer dès le début", a souligné l'international italien.

"PAS UN PROBLÈME DE JOUEURS"

"Il faut plus se concentrer et chercher à démarrer mieux, à moins souffrir en début de match (...) Le Parc va nous donner un peu de force et de motivation en plus."

Prié de dire pour quelle raison le PSG affichait ainsi deux visages et manquait de tranchant, Laurent Blanc a répondu par une phrase qui sonne comme une ritournelle depuis le début de son mandat: "Je pense que le principal problème est la préparation".

Pour l'ancien entraîneur de Bordeaux et de l'équipe de France, le fait que le PSG compte dans ses rangs autant d'internationaux qui ont disputé cet été, entre autres, la Coupe des confédérations, fait que le club de la capitale est aujourd'hui en retard physiquement.

"Plus ça va aller, plus on va être prêt. Physiquement, on est moins prêt que nos adversaires. On va monter en puissance. Le but, c'est de perdre le moins de points possible en attendant. On en a déjà perdu deux à Montpellier", a expliqué Laurent Blanc.

Pour lui, il ne s'agit pas "d'un problème de joueurs" ni de jeu. "Quand on regarde les statistiques, on fait du jeu. Oui, on veut le ballon, oui on veut faire des passes. Il va falloir continuer à faire ça, en étant percutant et en marquant des buts."

Dimanche soir, Laurent Blanc fêtera son baptême au Parc des Princes et comme cadeau, l'ancien patron des Bleus ne souhaite qu'une seule chose, une première victoire en championnat.

"J'espère que je vivrai très bien cette première mais ce qu'il y a de plus important pour tout le monde, c'est que le PSG fasse un bon match, offre une belle prestation et surtout qu'il y ait la victoire au bout. Voilà la meilleure des premières qu'on puisse avoir au Parc des Princes."

Il pourrait s'agir également de la première au Parc des Princes d'Edinson Cavani, la recrue phare de l'été qui n'a disputé qu'une vingtaine de minutes à Montpellier.

"Certainement qu'il foulera la pelouse. La question sera de savoir s'il sera titulaire ou entrera en cours de match", s'est contenté de dire Laurent Blanc.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant