Ligue 1: la défense de Sochaux face à l'ogre Olivier Giroud

le
0

par Dimitri Rahmelow

SOCHAUX (Reuters) - La défense du FC Sochaux-Montbéliard, affaiblie par les absences, sera mise à rude épreuve samedi avec la réception de Montpellier et d'Olivier Giroud, meilleur buteur de Ligue 1.

Battus 2-0 dimanche dernier à Brest, les Sochaliens, 11es du championnat avec 17 points, vont tenter de rebondir face aux Héraultais, co-leaders avec le Paris-Saint-Germain.

La rencontre tombe mal pour l'équipe de Mécha Bazdarevic, qui se trouve devant un immense chantier en charnière centrale.

Le défenseur Damien Perquis, blessé, sera absent six semaines tandis que Jérémie Bréchet et Steven Mouyokolo sont toujours convalescents. Le seul arrière central valide, Mathieu Peybernes, est suspendu.

"Je suis sur une bonne dynamique", explique Lionel Zoumal, la botte secrète défensive que Bazdarévic sortira face aux Héraultais.

"J'essaie de progresser à l'entraînement et de devenir plus fort. C'est sur le terrain, lors des entraînements, que je dois prouver que je mérite ma place au sein de l'équipe", poursuit le natif de Lyon.

Cette jeune pousse de 18 ans, issue du centre de formation et habituée de la CFA, a joué les 21 dernières minutes face à Brest et débutera à Bonal aux côtés de Carlao, milieu défensif reconverti arrière pour l'occasion.

Une situation qui pourrait faire l'affaire de Montpellier, susceptible en cas de succès en Franche-Comté de prendre provisoirement la tête du classement de la Ligue 1 en attendant dimanche le "clasico" entre Marseille et le PSG.

"TITILLER UN PEU LES PARISIENS"

"C'est anecdotique", jure pourtant René Girard, l'entraîneur de Montpellier. "Ce qui est important, c'est de continuer notre série, de conserver la dynamique et de garder l'état d'esprit", poursuit le technicien qui, suspendu de banc, suivra la rencontre des tribunes.

Les Montpelliérains, qui restent sur une victoire face à Marseille (1-0) sont invaincus en Ligue 1 depuis six journées et ne comptent qu'un revers à l'extérieur, à Lyon (2-1).

"C'est une agréable surprise de voir que l'on tient la route à l'extérieur. Cela démontre la bonne santé du groupe et notre envie de faire quelque chose de bien, de jouer et de ne pas nous recroqueviller", explique Girard, pourtant méfiant avant le déplacement à Bonal.

"Beaucoup nous disent qu'on a déjà joué les gros, qu'il ne reste plus que les petites équipes et c'est là le piège. Quand on voit Nancy à Paris, on se dit qu'il n'y a pas de petites équipes", prévient le défenseur Garry Bocaly.

Une séance d'entraînement à huis clos, très rare à Montpellier, s'est tenue mercredi, preuve que le MHSC aborde méfiant et concentré sa 15e journée de Ligue 1.

"Sochaux est une équipe de la qualité qui peut faire exploser n'importe qui. Il faudra être vigilants. On se retrouve dans la situation des grosses cylindrées, attendues à chaque match", constate René Girard, heureux de "titiller un peu les Parisiens" même si "rien de définitif".

Le défenseur central Mapou Yanga-Mbiwa, suspendu contre Marseille, fait son retour. En revanche, le milieu de terrain chilien Marco Estrada, touché à la hanche gauche, est de nouveau forfait.

Avec Dimitri Moulins à Montpellier, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant