Ligue 1: l'OM un oeil sur le classement, l'autre sur l'Inter

le
0

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE (Reuters) - Marseille visera la victoire, samedi face à Valenciennes, pour rester placer dans la lutte au podium de Ligue 1 et préparer au mieux son rendez-vous avec l'Inter Milan, mercredi en Ligue des champions.

Après un début de saison catastrophique, l'OM pointe désormais à la sixième place du classement avec 38 points, à douze longueurs du leader Paris Saint-Germain, à onze de son dauphin Montpellier.

Mais le club marseillais n'a plus qu'un point de retard sur un trio composé de Lille, Lyon et Rennes, trois équipes qui se déplacent respectivement à Lorient, Bordeaux et Saint-Etienne.

En cas de revers des équipes de tête, l'OM pourrait donc réaliser une belle opération comptable en reprenant des points à des concurrents directs dans la course à l'Europe, voire même en montant sur le podium.

"Ça ne dépend pas de nous. Faisons d'abord ce qu'il faut en gagnant notre match avant de se préoccuper du résultat des autres", tempère Didier Deschamps. "De toutes façons, rien ne sera définitif. Il reste 45 points à distribuer après".

L'entraîneur de l'OM ne veut pas davantage anticiper le choc qui se profile avec la rencontre européenne face à l'Inter Milan.

GÉRER LA RÉPÉTITION DES MATCHES

"C'est toujours le même cas de figure avec un avant-match de Ligue des champions. Les joueurs pensent déjà à la rencontre de mercredi. Mais la meilleure manière de la préparer est de se livrer à fond devant Valenciennes, même si je ne peux pas empêcher mes joueurs d'avoir gravé au plus profond de leur cerveau le match de l'Inter", affirme le technicien marseillais.

Seule équipe française avec Lyon à être encore engagée dans quatre compétitions, le club marseillais doit compter avec la délicate gestion d'un collectif confronté à la répétition des matches mais aussi avec les blessures.

Tandis que Stéphane Mbia et André-Pierre Gignac entrevoient le bout de leur longue convalescence, l'attaquant Loïc Rémy a pour sa part rejoint l'infirmerie marseillaise pour une blessure à une cuisse qui le tiendra éloigné des terrains pour une durée de trois semaines.

Onzième au classement de L1, le club nordiste devra lui se passer de Grégory Pujol. L'avant-centre de Valenciennes, troisième meilleur buteur du championnat la saison passée avec 17 réalisations en L1, n'est pas encore remis de sa petite déchirure aux ischio-jambiers de la cuisse gauche.

Une absence qui ne rassure pas forcément Didier Deschamps.

"Valenciennes se bat dans la deuxième partie du classement. C'est une équipe qui n'a rien à perdre en venant à Marseille où les points éventuellement pris ne pourront être que des points bonus", prévient l'entraîneur de l'OM.

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant