Ligue 1: l'OM sombre à Nice, Toulouse fait chuter Reims

le
0
MARSEILLE SOMBRE À NICE
MARSEILLE SOMBRE À NICE

PARIS (Reuters) - Marseille a sombré vendredi à Nice (1-0) en enregistrant sa troisième défaite d'affilée toutes compétitions confondues tandis que dans l'autre match avancé de cette 10e journée de Ligue 1, Toulouse a surpris Reims à domicile (2-1).

Ce résultat permet aux Aiglons de passer provisoirement cinquièmes au classement et de revenir à hauteur de l'OM, quatrième grâce à une meilleure différence de buts.

Toulouse pointe de son côté à la septième place, avec 15 points, tandis que Reims est 11e, avec 12 unités.

Giflé à Dortmund en Ligue des champions (3-0), puis battu sans gloire à domicile par son rival parisien (2-1), l'OM a une nouvelle fois craqué, un résultat inquiétant avant la réception de Naples mardi en C1.

Malgré une entame de match plutôt volontaire, les hommes d'Elie Baup se sont fait surprendre par un but de l'Argentin Dario Cvitanich, son sixième de la saison, une dizaine de minutes après déjà tremblé sur une barre transversale trouvée par Jérémy Pied (30e).

Tout est parti d'une perte de balle de Rod Fanni, à une trentaine de mètres du but de Steve Mandanda. Mahamane Traoré a alors servi Cvitanich dans la surface qui d'une feinte de corps a d'abord éliminé le gardien marseillais avant de glisser la balle au fond des filets (40e).

Au retour des vestiaires, les Marseillais sont revenus avec de très bonnes intentions et un niveau de jeu plus élevé mais leur espoir de revenir au score s'est heurté à un très grand David Ospina.

Le gardien colombien de Nice a multiplié les arrêts de grande classe devant Florian Thauvin (56e), André-Pierre Gignac (79e, 85e) ou encore André Ayew (90e +3) et écoeuré les Marseillais, peu récompensés de leurs efforts offensifs.

"ON REMONTE LA PENTE"

Nice signe là sa troisième victoire consécutive dans son nouveau stade de l'Allianz Riviera, où il n'a toujours pas encaissé de but. Au coup de sifflet final, Cvitanich a expliqué que cette nouvelle enceinte le galvanisait.

"Comme je dis toujours, avec cette ambiance, c'est plus facile pour jouer. Je me sens très bien pour jouer ici. Je suis très content", a-t-il dit au micro de beIN Sport.

"Notre objectif est d'aller plus haut, j'espère qu'on pourra continuer comme ça. On a fait un match très costaud", a ajouté l'Argentin.

Dans l'autre match de la soirée, Toulouse a fait chuter une belle série statistique rémoise puisque les hommes de Hubert Fournier restaient sur huit matches sans défaite et n'avaient plus perdu depuis la première journée.

Malgré la domination rémoise, les Toulousains ont ouvert le score juste avant la pause grâce au premier but d'Oscar Trejo en Ligue 1, une tête au niveau du point de penalty sur un bon centre venu de la gauche (42e).

Reims a égalisé à l'heure de jeu grâce à une frappe des 20 mètres de Prince Oniangue décochée à l'issue d'un beau mouvement collectif devant la surface toulousaine (58e).

Alors que les deux équipes se dirigeaient vers un match nul, qui aurait été le septième d'affilée pour Reims, Antoine Devaux s'est signalé en fauchant dans sa surface de réparation Clément Chantôme.

Martin Braitwaite n'a pas tremblé au moment de transformer le penalty et d'offrir la victoire à son équipe (86e), sur une très bonne dynamique depuis plusieurs semaines.

"On a commencé difficilement, aujourd'hui on remonte la pente, ça fait du bien de remporter ces matches", s'est félicité Clément Chantôme à l'issue de la rencontre.

Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant