Ligue 1: l'OM signe face à Rennes un quatre sur quatre

le
0
MARSEILLE SIGNE UN QUATRIÈME SUCCÈS D'AFFILÉE EN LIGUE 1
MARSEILLE SIGNE UN QUATRIÈME SUCCÈS D'AFFILÉE EN LIGUE 1

par François Revilla

MARSEILLE (Reuters) - Le mois de septembre a débuté dimanche sur le tempo de l'excellent mois d'août pour Marseille qui a enchaîné face à Rennes au Vélodrome une quatrième victoire en quatre matches de Ligue 1, notamment grâce à un but d'André-Pierre Gignac (3-1).

L'OM refuse de se laisser griser par son statut de leader un peu inattendu, mais force est de constater qu'il réussit un début de saison parfait avec 12 points pris sur 12 possibles et deux longueurs d'avance sur Lyon en tête du classement.

"Le plus important est le groupe et la vie du vestiaire, la discipline et la lucidité qui doit nous faire comprendre que l'on n'a joué que quatre matches. On verra après la dixième rencontre", a aussitôt estimé l'entraîneur Elie Baup.

Les précautions oratoires du technicien ne suffisent pas à cacher la réalité statistique: il y a bien longtemps que l'OM, qui comptait trois points au même stade la saison dernière, n'avait pas réussi pareil départ.

"Je fais confiance à ce groupe, qui transpire l'envie de se surpasser et de réussir", a tout de même admis le placide Elie Baup.

Symbole de cette embellie spectaculaire après une saison noire conclue à la 10e place, André-Pierre Gignac a inscrit son troisième but en championnat d'une reprise en demi-volée depuis l'extérieur de la surface de réparation à six minutes de la fin.

SOUS LES YEUX DE JOEY BARTON

Décidément touché par la grâce, l'ex-Toulousain qui sort d'une année quasi blanche - un but - était déjà à l'origine de l'ouverture du score. Son centre venu de la droite, prolongé par une talonnade de Mathieu Valbuena a été repris par Jérémy Morel (35e).

Ce but constituait une double première: le latéral n'avait jamais inscrit le moindre but en compétition sous les couleurs marseillaises depuis son arrivée à l'été 2011, et le club avait toujours attendu la deuxième période pour marquer cette saison.

Julien Féret a ensuite contrarié les plans d'Elie Baup en égalisant à la 57e minute. Certes, les Marseillais ont encaissé là leur premier but de la saison en championnat, mais ils avaient les ressources pour reprendre l'avantage par Gignac.

Et, bien involontairement, le Rennais Romain Danzé a corsé l'addition en marquant contre son camp dans les ultimes secondes (90e+4).

Sous les yeux de la recrue anglaise Joey Barton, venu assister en tribunes aux exploits de ses nouveaux coéquipiers, les Marseillais ont donc conclu une semaine marquée par une qualification en Ligue Europa, acquise jeudi aux dépens des Moldaves du Sheriff Tiraspol.

Le début de saison de Marseille contraste singulièrement avec celui de Rennes, englué à la 17e place avec trois points.

"On a perdu ce match parce qu'on pensait qu'on pouvait le gagner, le nul aurait été un bon résultat", a analysé l'entraîneur Frédéric Antonetti en conférence de presse.

Avec Simon Carraud à Paris, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant