Ligue 1: l'OM s'attend à un déplacement périlleux à Lille

le
0
DÉPLACEMENT PÉRILLEUX DE L'OM À LILLE
DÉPLACEMENT PÉRILLEUX DE L'OM À LILLE

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE (Reuters) - Dauphin du Paris Saint-Germain, Marseille tentera dimanche d'éloigner un peu plus la meute des poursuivants en signant une performance sur la pelouse de Lille, l'équipe en forme du moment.

Le club nordiste vient d'enchaîner sept victoires en huit matches en championnat et ne pointe qu'à cinq longueurs de la deuxième place du classement occupée par l'OM.

"Lille est un adversaire direct mais, après ce match, il y a encore 18 points à prendre. Rien ne sera fait pour personne. Pour moi, il reste une demi-douzaine de clubs toujours en course pour les places européennes", tempère Elie Baup.

L'entraîneur de l'OM ne minimise pas ces confrontations entre prétendants au podium, mais il ne veut pas pour autant leur accorder une trop grande importance.

"Plus on s'approche de l'échéance finale, plus on a tendance à regarder les points que ramassent les autres. Mais, que nos adversaires gagnent ou perdent, il nous faudra faire nos matches. On a une avance minime qui ne nous permet pas une grande marge de manoeuvre", explique-t-il.

Ces duels à l'extérieur face à des concurrents directs, l'OM les a plutôt réussis cette saison, concédant certes la défaite sur la pelouse du Paris Saint-Germain mais obtenant le partage des points à Lyon et Rennes.

OPTIMISATION

Marseille s'est même imposé à Nice qui était alors, comme Lille aujourd'hui, dans une spirale particulièrement positive.

"On a veillé à être dans une trajectoire d'optimisation pour bien entrer dans le sprint final", dit Elie Baup.

Deuxième club le plus performant loin de ses bases, derrière Paris, l'OM n'a quasiment pas quitté le podium depuis l'entame du championnat, même si le club marseillais est aussi celui qui s'est imposé le plus grand nombre de fois par le plus petit des écarts.

Face à Bordeaux lors de la dernière journée de L1, Marseille a signé une victoire étriquée, 1-0, pour la dixième fois de la saison. Ces courts mais précieux succès ont fini par attiser l'appétit de l'effectif marseillais.

"On était parti avec un objectif de cinquième place et on s'est pris au jeu du podium", concède Elie Baup. "Maintenant qu'on est dessus, on va essayer d'y rester jusqu'à la fin de la dernière journée".

A Lille, Marseille espère compter sur le retour de son maître à jouer Mathieu Valbuena, blessé aux adducteurs. Le staff marseillais prendra une décision samedi à son sujet.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant