Ligue 1: l'OM, désormais deuxième, se relance

le
0
L'OM BAT SAINT-ÉTIENNE ET SE RELANCE
L'OM BAT SAINT-ÉTIENNE ET SE RELANCE

PARIS (Reuters) - L'Olympique de Marseille s'est relancé et a pris mardi la deuxième place du championnat de France, en attendant le déplacement du Paris Saint-Germain à Valenciennes mercredi, grâce à une victoire 2-1 sur Saint-Etienne, l'un de ses concurrents directs au podium de la Ligue 1.

L'OM compte 14 points et n'est devancé par Monaco, le leader qui reçoit Bastia mercredi, qu'à la différence de buts.

Lille, vainqueur plus tôt d'Evian-Thonon-Gaillard sur le score de 3-0, est troisième avant le terme de cette septième journée qui s'achèvera jeudi par le match Montpellier-Rennes.

La rencontre entre Marseille et Saint-Etienne s'est jouée lors d'une première période où les joueurs d'Elie Baup ont rapidement pris l'avantage.

Benjamin Mendy a inscrit le premier but à la 21e minute, confirmant la domination des Marseillais dans le premier quart d'heure.

Comme souvent, le milieu de terrain de l'OM et de l'équipe de France Mathieu Valbuena a été à l'origine de l'ouverture du score en renversant le jeu pour offrir à son coéquipier l'occasion de lober Stéphane Ruffier, le gardien de l'ASSE.

Quatre minutes plus tard, Imbula aggravait le score et donnait de l'air à Marseille, qui restait sur trois matches sans victoire en L1.

Juste après la demi-heure de jeu, Saint-Etienne réduisait le score sur un penalty faisant suite à une main du milieu togolais Jacques-Alaixys Romao sur un centre du Stéphanois Yohan Mollo.

MOLLO BLESSÉ

Mollo quittait le terrain en deuxième période (65e), visiblement sérieusement touché à la cheville après une grosse faute de André Ayew, qui ne s'en est tiré qu'avec un carton jaune.

Malgré leurs efforts, les Stéphanois ne sont pas parvenus à inverser la tendance et sont désormais cinquièmes du classement avec 12 points, tout comme le PSG.

Auparavant, Lille avait réalisé une belle opération lors du match d'ouverture de la journée après sa victoire 3-0 sur Evian-Thonon-Gaillard.

"C'est sans doute l'un de nos meilleurs matches. C'est une belle opération. On savait qu'en cas de victoire on serait deuxième, même si ce n'était que pour deux heures", a dit le milieu de terrain du Losc, Florent Balmont, sur BeIn sport.

La rencontre a vu une grosse domination de l'équipe hôte, Lille ouvrant le score dès la 12e minute. Sur un coup franc renvoyé, Balmont a repris le ballon à l'entrée de la surface et Salomon Kalou a dévié dans le but.

Vingt minutes plus tard, sur un centre venu de la gauche, Nolan Roux a repris de la tête et trouvé la transversale. Le ballon a rebondi sur le dos du gardien d'Evian, Jesper Hansen, et est entré dans le but.

Lille a fini d'enfoncer son adversaire en deuxième période sur un but de Ronny Rodelin à la 71e minute, une minute après son entrée sur le terrain en remplacement de Roux.

Sur un dégagement d'Hansen, les Lillois ont repoussé le ballon. Jonathan Mensah, le défenseur d'Evian, a repris d'une tête et a malencontreusement servi Rodelin qui a marqué d'une frappe du droit à ras de terre.

A un quart d'heure de la fin de la rencontre, Evian a frappé son seul tir cadré par Cédric Barbosa, qui ne pouvait qu'exprimer ses regrets après le coup de sifflet final.

"Il n'y a pas grand-chose à dire. Ils ont marqué aux moments importants du match. Il va falloir jouer avec plus de maturité et de simplicité", a-t-il dit.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant