Ligue 1 : l'OM déjà dans le dur

le , mis à jour à 10:12
0
Ligue 1 : l'OM déjà dans le dur
Ligue 1 : l'OM déjà dans le dur

En plein brouillard après un premier match décevant face à Toulouse (0-0), un mercato estival périlleux et une vente du club qui tarde à se préciser, l'OM s'est effondré, hier, face à de modestes Guingampais (2-1). Avec seulement 1 point pris en deux matchs et une triste 15e place en Ligue 1, l'OM confirme tous les doutes qui planaient sur le club avant l'ouverture du championnat.

 

A la décharge des joueurs marseillais, tous les ingrédients ne sont pas vraiment réunis pour leur permettre de démarrer la saison sereinement. Les départs de nombreux cadres s'accumulent (Mandanda, Mendy, Batshuayi pour ne citer qu'eux), et la nouvelle direction semble incapable de les remplacer par des joueurs de même calibre. En témoigne l'ouverture du score guingampaise après seulement 32 secondes de jeu, sur laquelle Sakaï et Hubocan, deux recrues marseillaises, sont facilement transpercées.

 

Mais la défense olympienne n'était pas la seule à blâmer hier. Le duo Diaby-Lassana Diarra, séduisant sur le papier, n'a rien apporté au jeu marseillais, et l'attaquant Bafétimbi Gomis a peiné à peser sur la défense guingampaise. Si rien ne tourne rond à Marseille en ce début de saison, Franck Passi, l'entraîneur de l'OM, ne veut pas pour autant se décourager : « Ce n'est que le début de saison, tous les joueurs qui vont arriver nous feront du bien. On ne va pas s'affoler, on va prendre la patience qu'il faut pour construire une équipe qui fonctionne. Il y a un vrai potentiel, des joueurs de qualité. » Pas sûr que les supporteurs marseillais, eux, fassent preuve de patience vendredi, lors de la réception au Vélodrome de Lorient. L'OM jouera déjà très gros.

 

Guingamp 2

Marseille 1

Mi-temps : 1-0

Spectateurs : 16 056.

Arbitre : B. Bastien.

Buts. Guingamp : Salibur (1re), Sorbon (58e) ; Marseille : Thauvin (78e).

Avertissement. Marseille : Doria (22e).

Guingamp : Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Sorbon, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant