Ligue 1: Jonathan Zebina arrive en guide à Toulouse

le
0
JONATHAN ZEBINA ESPÈRE MONTRER LA VOIE À TOULOUSE
JONATHAN ZEBINA ESPÈRE MONTRER LA VOIE À TOULOUSE

par Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - Jonathan Zebina a connu l'équipe de France et les sommets de la Serie A italienne, mais c'est parmi les jeunes pousses de Toulouse que le défenseur de 34 ans a choisi d'évoluer cette année pour "partager son expérience" et jouer les "trouble-fête" en Ligue 1.

Dans une interview à Reuters, l'ancien international (une sélection) évoque un "climat fertile" sur les bords de Garonne et vante le talent de ses équipiers, avec qui il espère briller cette saison, notamment dans les coupes nationales.

"Sportivement, cette équipe m'a donné une impression de grande potentialité et de grande puissance. Et surtout, elle a une marge de progression assez énorme, avec des jeunes très talentueux", explique l'ancien joueur de l'AS Rome et de la Juventus de Turin.

"C'est cette possibilité de progression que je cherchais moi aussi", poursuit le défenseur revenu en Ligue 1 l'an dernier, à Brest.

"Quand Toulouse s'est présenté, c'est ce qui m'a plu dans ce projet : l'idée de réussir à jouer les trouble-fête en championnat... même si avec le PSG ça va être compliqué", lance-t-il, disant toutefois croire à la bonne étoile des Violets.

"On a le talent et l'envie pour pouvoir tirer notre épingle du jeu."

Dès son arrivée, Jonathan Zebina a été nommé capitaine du TFC avec la bénédiction des autres cadres du vestiaire. Il guidera une génération très talentueuse à qui l'inexpérience a sans doute coûté une qualification européenne la saison dernière.

"FAIRE UN BEAU PARCOURS EN COUPE"

Mais Jonathan Zebina veut croire que la huitième place finalement obtenue par le club toulousain sera riche d'enseignements pour le championnat qui commence.

"Ces passages-là sont importants pour acquérir de l'expérience et un vécu sur le terrain, pour pouvoir progresser tranquillement. C'est un passage obligatoire quand on fait de la formation comme le fait Toulouse", souligne-t-il.

"(Toulouse) le fait tellement bien qu'il y a des joueurs talentueux et qu'on est toujours en train d'essayer de voir plus haut. C'est l'un des groupes les plus jeunes du championnat de France, donc le résultat de l'an dernier est loin d'être négatif."

Aux côtés de ces talents encore un peu tendres, le trentenaire va tâcher de montrer la voie - par l'exemple.

"Le principe quand on est capitaine, c'est surtout d'être irréprochable dans l'attitude et de toujours donner le meilleur de soi-même", explique-t-il d'une voix posée.

"L'idée du coach, je pense, c'était de me faire venir pour partager les expériences que j'ai vécues, tout simplement", ajoute celui qui a été champion d'Italie avec la Roma en 2001.

Et derrière le discours du vieux routier des stades, l'appétit du jouvenceau, est toujours là, ainsi que l'"envie de continuer à jouer au football et d'avoir des sensations".

"L'objectif, c'est de bien faire et d'essayer de faire mieux que l'année dernière (au classement), tout simplement. On ne s'en cache pas", indique Jonathan Zebina.

"Il va falloir assurer l'essentiel, qui est dans un premier temps le maintien. Après, on a des coupes intéressantes à jouer. Je pense que ce serait bien de faire quelque chose, de se présenter avec une mentalité différente des années passées pour faire un beau parcours en Coupe, parce qu'on a l'équipe pour ça."

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant