Ligue 1 : Guingamp fait tomber Bordeaux (2-1)

le
0
Ligue 1 : Guingamp fait tomber Bordeaux (2-1)
Ligue 1 : Guingamp fait tomber Bordeaux (2-1)

En s'inclinant pour la première fois de la saison à Guingamp (2-1), Bordeaux a perdu beaucoup plus qu'un match : sa place de leader au profit de Lille et son euphorie du début d'année. Le vrai travail de Willy Sagnol à la tête de son premier club comme entraîneur commence maintenant. Et au vu des quelques carences étalées par sa formation en Bretagne, il ne va pas chômer cette semaine.

Entre un Bordeaux invaincu et insolent de réussite et un Guingamp qui avait perdu lors de ses deux premières sorties au Roudourou, on pensait l'affiche bien déséquilibrée. Surtout quand on rajoute, pour faire le poids, que les Bretons n'avaient inscrit qu'un but en quatre matchs depuis le début de saison. Mais Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de l'En-Avant avait bien raison de ne pas paniquer et d'expliquer qu'une trève internationale inverse parfois les cycles de forme.

Sagnol sort Kasri, transparent

Et effectivement, on n'a longtemps vu que du rouge et noir sur la pelouse. Bordeaux, trop timide ou trop sûr de sa bonne fortune, n'endigue pas les assauts bretons. Et seul un superbe réflexe de Carrasso sur une reprise de près de Mandanne empêche l'ouverture du score (8e). Les hommes de Sagnol ne se signalant que par la brutalité ou la maladresse de Sané et Diabaté, la morale réclame un but guingampais. Il arrive par le coup de tête de Diallo à la réception d'un coup franc de Marveaux (1-0, 26e). Dépassés, les Girondins passent de l'à-peu-près au pas grand chose. Et Sertic, dépassé, provoque un penalty en envoyant Pied au plancher. Sans trembler, Mandanne le transforme. Le Roudourou explose (2-0,33e). Furieux, Sagnol sort un Khazri transparent et lance Sertic pour rééquilibrer son équipe (36e).

Mais ce n'est pas l'entame bordelaise de seconde période qui rendra le sourire à l'ex-patron des Espoirs. Certes, ses hommes jouent enfin plus haut mais le ballon semble leur brûler les pieds. Leur stérile domination sert seulement de rampe de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant