Ligue 1: Grenier rapproche Lyon de la Ligue des champions

le
0
CLÉMENT GRENIER SAUVE L'OL FACE À NICE
CLÉMENT GRENIER SAUVE L'OL FACE À NICE

PARIS (Reuters) - Grâce à un superbe coup franc de Clément Grenier en pleine lucarne, Lyon a arraché dimanche après-midi un précieux match nul 1-1 à Nice qui permet aux joueurs de Rémi Garde de rester en bonne position dans la course à la Ligue des champions.

Le milieu de terrain formé à l'OL a inscrit le but de l'égalisation à la 76e minute alors que son équipe était réduite à dix après l'exclusion de son capitaine, Maxime Gonalons (72e).

"Le coup-franc ? Il est 'junihnesque'", s'est amusé l'entraîneur Rémi Garde, en conférence de presse dans un clin d'oeil à un ancien de la maison lyonnaise, Juninho, réputé pour son expertise en la matière.

"Le groupe s'est montré très solidaire. On a puisé dans des ressources mentales importantes pour revenir au score après une infériorité numérique", a poursuivi le technicien qui compte bien finir sur le podium.

Avant la 38e et dernière journée prévue dimanche prochain, l'OL compte deux points d'avance sur Saint-Etienne et trois sur Lille et Nice, dont les chances d'accéder à la grande Europe sont désormais infimes.

Autrement dit, si les septuples champions de France battent Rennes le week-end prochain au stade de Gerland, ils seront sûrs à 100% de conserver leur troisième place, quel que soit le dénouement des autres rencontres.

Ce strapontin est très convoité puisqu'il permet à l'heureux élu de disputer le troisième tour préliminaire de la lucrative Ligue des champions.

"C'est vrai qu'on n'a plus notre destin en main, mais tout reste à jouer sur le dernier match", a de son côté déclaré Claude Puel, l'ancien entraîneur de Lyon passé à Nice. "On est toujours là même si on aurait pu être mieux."

"Chaque équipe a eu sa période et on a vu un match de football de très haut niveau. Je suis très fier de mes joueurs, surtout après la gifle reçue à Evian (4-0)."

Ses joueurs ont mené pendant quasiment une demi-heure après le penalty sifflé pour une faute du Lyonnais Bakary Koné sur Dario Cvitanich et converti par Dario Cvitanich lui-même (47e).

Troisième au classement des buteurs du championnat derrière le Parisien Zlatan Ibrahimovic et le Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang, l'attaquant argentin en est à 18 réalisations cette saison.

Simon Carraud, avec Katherine Natton à Nice

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant