Ligue 1: Gomis et Briand, le retour des indésirables

le
0
RETOUR DE GOMIS DANS LE GROUPE DE L'OL
RETOUR DE GOMIS DANS LE GROUPE DE L'OL

par André Assier

LYON (Reuters) - Après deux mois de mise à l'écart, Bafétimbi Gomis et Jimmy Briand ont fait leur retour mercredi dans le groupe professionnel de l'Olympique Lyonnais, sans mot dire mais en faisant jaser.

Ecartés le 1er juillet dans l'optique d'un transfert, les deux joueurs se sont fondus dans l'effectif rhodanien et ne se sont pas exprimés à l'issue de la séance matinale.

L'entraîneur de l'OL, Rémi Garde, est, lui, apparu tendu devant les journalistes, rarement aussi nombreux pour une journée de reprise placée en pleine trêve internationale.

"Je ne suis pas rancunier et je ne suis pas là pour faire le malin ou régler des comptes", a prévenu le technicien de l'OL. "J'aime vraiment ce club. Donc je vais essayer de faire au mieux. Tout ce qui m'importe, c'est que l'équipe gagne à nouveau et se relève de cette mauvaise période."

Gomis et Briand sont passés par le bureau de l'entraîneur avant le début la séance, sans que la teneur de leurs échanges n'en sorte. "Oui, je les ai vus avant l'entraînement mais cela reste entre eux et moi", a dit sèchement Rémi Garde. "Ça s'est passé normalement, je les ai accueillis normalement, c'est un retour à la normale après un épisode qui a été très long."

Invité à commenter l'état de forme du meilleur buteur de Ligue 1 en activité avec 87 réalisations en 272 matches, Rémi Garde ne s'est pas prononcé explicitement.

Gomis, comme Briand, s'est entraîné et a évolué depuis début juillet soit avec les moins de 19 ans, soit avec la réserve. "La CFA reste la CFA, un moyen pour des joueurs de s'entretenir. Mais entre la CFA et le niveau Ligue 1 ou Ligue Europa, il y a un pas", a reconnu Rémi Garde.

"TRISTE MERCATO"

Gomis n'a joué cet été qu'un match en entier face à Raon l'Étape lors de l'ouverture du championnat de CFA, le 17 août, une rencontre au cours de laquelle il a inscrit un doublé.

Il avait par la suite été préservé alors qu'il était en discussions avec certains clubs, Newcastle et Marseille notamment, en vue d'un éventuel transfert.

Au plus haut niveau, ses deux dernières apparitions remontent à début juin avec l'équipe de France lors de la tournée des Bleus en Amérique du sud. Il a joué une demi-heure contre l'Uruguay le 5 juin avant de rentrer moins de dix minutes contre le Brésil quatre jours plus tard.

"Nous avons deux semaines de travail pleines et nous ferons le point à l'issue de ça", a noté Rémi Garde. "Ces deux joueurs n'ont pas été blessés physiquement. Donc, deux semaines de travail pleines, même si le groupe est réduit par la trêve internationale, ce sera déjà bien."

Auteur de dix buts au minimum en Ligue 1 chaque année depuis son arrivée à Lyon en 2009, Bafétimbi Gomis a sans doute manqué à l'OL, qui vient d'enchaîner quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Prié de dire si la gestion du mercato de l'OL avait été mauvaise ou non, Rémi Garde a un temps renvoyé vers la direction du club puis a répondu sans se dérober.

"Il s'est avéré que ce qui était prévu ne s'est pas forcément passé. Aujourd'hui, dans l'intérêt du club et de l'institution, les deux joueurs sont réintégrés. Voilà, fin de l'histoire et de ce triste mercato", a-t-il dit.

Lyon retrouverait-il ses leaders au bon moment ? "Je ne sais pas ce que vous voulez dire par leader. Mais l'expérience est bien évidemment importante. J'ai toujours dit que la jeunesse devait être soutenue par de l'expérience et j'espère que ça sera le cas", a souligné l'entraîneur de l'OL.

Rémi Garde sera-t-il prêt à les aligner ? "Nous avons vu que l'équipe pouvait tourner sans ces deux joueurs mais qu'elle a aussi du mal à s'en passer. Donc, la porte est ouverte à tout le monde, du moment qu'on est dans le groupe."

Edité par Olivier Guillemain et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant